Des médecins ont conseillé, fin juin, de "débrancher" Mandela

Selon un document judiciaire du 26 juin, les médecins jugeaient que Nelson Mandela était dans un état végétatif permanent. Le gouvernement dément.

Nelson Mandela, le 14 janvier 2005.
Nelson Mandela, le 14 janvier 2005. (ALEXANDER JOE / AFP)

Nelson Mandela "est dans un état végétatif permanent. (...) Les médecins ont conseillé à la famille Mandela de débrancher la machine qui le maintient artificiellement en vie (et) la famille Mandela envisage cette option." C'est en ces termes qu'un document judiciaire daté du 26 juin 2013 évoque l'état de santé de l'ancien président sud-africain et Prix Nobel de la paix.

Ce document est présenté par la famille au tribunal de Mthatha (sud) dans l'affaire du transfèrement des tombes des enfants du grand homme. Sa famille a envisagé de débrancher la machine qui le maintient en vie. "L'anticipation d'une mort prochaine est basée sur des motifs véritables et sérieux", précise le document.

Le gouvernement dément

Les autorités sud-africaines n'ont pas tardé à réagir. " Madiba (Nelson Mandela) demeure dans un état critique mais stationnaire. Les médecins démentent que l'ancien président soit dans un état végétatif", a indique le gouvernement dans un communiqué.

"Une équipe de médecins, d'infirmières, et d'autres professionnels de santé prend soin de Madiba 24 heures sur 24. Nous confirmons notre précédent communiqué publié cet après-midi après la visite du président Jacob Zuma à l'hôpital", précise la présidence.