La footballeuse Thembi Kgatlana, comme Mohamed Salah, au sommet du ballon rond africain

Vous connaissez sans doute Mohamed Salah, le footballeur égyptien sacré meilleur joueur africain de l’année 2018. Mais Thembi Kgatlana ? Il s’agit pourtant de la meilleure joueuse africaine, désignée comme Salah lors de la cérémonie des CAF Awards à Dakar, le 8 janvier 2019.

Thembi Kgatlana reçoit le trophée de meilleure joueuse africaine de football de l\'année 2018, à Dakar, le 8 janvier 2019.
Thembi Kgatlana reçoit le trophée de meilleure joueuse africaine de football de l'année 2018, à Dakar, le 8 janvier 2019. (SEYLLOU / AFP)

Comme souvent dans le foot féminin, qu’il soit africain ou européen, la médiatisation est moins importante que pour les garçons. Et si Mohammed Salah est célébré dans le monde entier, Thembi Kgatlana reste largement méconnue.

Elle avait ratée la récompense en 2017. Mais 2018 est son année. A 22 ans, la joueuse sud-africaine atteint le sommet de la hiérarchie africaine dans son sport. Le sacre de meilleure joueuse arrive à l'issue d’une année pleine de récompenses pour Thembi Kgatlana. 

En 2017, avant la cérémonie, elle avait tracé elle-même son chemin. "Si je n’obtiens rien cette fois, je n’aurai qu’à retourner travailler plus dur, pour enfin l’avoir."

Elle a tenu parole et obtenu les résultats escomptés. Désignée meilleure joueuse de la coupe d’Afrique féminine 2018 au Ghana, elle en est aussi la meilleure réalisatrice avec cinq buts. Seule ombre au tableau, la défaite en finale de l’équipe sud-africaine contre le Nigeria.


Des Nigérianes que Thembi Kgatlana a retrouvées face à elle, lors de la désignation de meilleure joueuse de l’année. Mais cette fois, Asisat Oshoala (déjà primée deux fois) et Francisca Ordega n’ont pas eu le dernier mot. La Sud-Africaine a même porté l’estocade en obtenant une récompense pour le plus beau but de la CAF 2018.

Petit gabarit de 1,56 mètre, Thembi Kgatana fait des merveilles en attaque au sein de l’équipe nationale des Banyana Banyana (les Filles). Sa coéquipière Jermaine Seoposenwe lui promet une année à venir chargée.

Thembi Kgatlana a commencé par évoluer dans l’équipe de l’université du Cap. Désormais, elle joue dans le club américain des Houston Dash. Un championnat américain qui est une référence dans le milieu du foot féminin.