"Heritage Day" : le président Ramaphosa invite les Sud-Africains à relever le "Jerusalema Dance Challenge"

Les Sud-Africains ont pris la Toile à témoin pour montrer qu'ils ne prenaient pas cet appel à la légère.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le duo Nomcebo Zikode (à gauche) et Master KG dans le clip du tube sud-africain "Jerusalema" qui fait désormais danser partout dans le monde. (CAPTURE D'ECRAN/OPENMIC PRODUCTIONS)

Le 24 septembre, Journée du patrimoine en Afrique du Sud (Heritage Day), les Sud-Africains s'apprêtent à danser au rythme du célèbre tube du DJ sud-africain Master KG, relevant à leur tour le #JerusalemaDanceChallenge à l'invitation de leur président Cyril Ramaphosa. Lors d'une adresse à la nation, où il était notamment question de l'assouplissement des restrictions dues à la pandémie de Covid-19, le dirigeant a appelé ses concitoyens à célébrer la culture sud-africaine en se joignant à tous ceux qui s'étaient déjà essayés au défi du #JerusalemaDanceChallenge

Défi national 

"Il ne peut y avoir de meilleure façon de célébrer notre sud-africanité que de se joindre au phénomène qui se répand dans le monde entier, et c'est le Jerusalema Dance Challenge. La chanson Jerusalema que j'aime tant. Je vous invite tous à relever ce défi lors de la Journée du patrimoine et à montrer au monde ce dont nous sommes capables", a lancé le président Ramaphosa le 16 septembre.

Peu avant, il soulignait que ses compatriotes célèbreraient cette journée "dans des conditions qui seront meilleures à bien des égards" à celles de "ces six derniers mois". "J'invite tout le monde à profiter de ce jour férié pour passer du temps en famille, pour réfléchir au chemin difficile que nous avons tous parcouru, pour se souvenir de ceux qui ont perdu la vie et pour se réjouir tranquillement du patrimoine remarquable et diverse de notre nation", a ajouté le chef de l'Etat.

Hymne à la joie sud-africain

L'Afrique du Sud est passée au niveau 1 d'alerte depuis le 21 septembre, une situation que le président Ramaphosa a qualifié de "new normal" (nouveau normal). La journée du 24 septembre sera, par conséquent, l'occasion pour l'Afrique du Sud de décompresser un peu, sur les notes d'une prière devenue la bande-son d'une certaine joie de vivre en cette période de pandémie. Master KG a salué l'appel du président et a encouragé ses compatriotes à répondre à cette invitation.

Les Sud-Africains s'entraînent donc et les images ont envahi la Toile. Récemment encore, c'est le ministre de la Santé Zweli Mkhize qui esquissait quelques pas  devant les caméras de la chaîne sud-africaine Enca. 

Jerusalema, que Master KG interprète aux côtés de sa compatriote Nomcebo Zikode, prend désormais des allures d'hymne de déconfinement de la nation arc-en-ciel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.