Afrique du Sud : les kidnappeurs de Buddy le manchot inculpés pour vol

Les deux hommes avaient kidnappé Buddy, mardi, pour protester contre la captivité des animaux.

Photo d\'illustration d\'un manchot en Afrique du Sud.
Photo d'illustration d'un manchot en Afrique du Sud. (MAXPPP)

Deux hommes ont été inculpés, vendredi 30 septembre, par la justice sud-africaine pour avoir kidnappé Buddy, un manchot élevé dans un parc aquatique, avant de le relâcher dans l'océan Indien afin de protester contre la captivité des animaux.

Adrian Donian et Emile du Plessis, deux étudiants de 22 et 24 ans, ont fait une brève apparition jeudi devant le tribunal de Port Elizabeth (sud) où ils ont été inculpés de vol avec effraction et d'infraction aux lois de protection marine.

"Ils ont comparu devant la justice avant d'être libérés avec un avertissement. L'audience a été ajournée pour approfondir l'enquête", a indiqué Priscilla Naidu, porte-parole de la police de Port Elizabeth. La prochaine comparution des deux hommes est prévue le 3 novembre.

Buddy est toujours introuvable

Buddy, un manchot du Cap, une espèce protégée, a été enlevé dans la nuit du 20 au 21 septembre dans le parc de Bayworld. Enveloppé dans une chemise, il a été transporté en voiture avant d'être relâché dans l'océan Indien, sur une plage voisine de Port Elizabeth.

Cette semaine, Dylan Bailey, le responsable du parc, a indiqué à l'AFP que les deux hommes avaient avoué leur méfait, expliquant vouloir dénoncer ainsi le maintien d'animaux en captivité. Mais depuis le rapt, Buddy, âgé de trois ans, n'a toujours pas été retrouvé. 

A cause de ce kidnapping, Buddy a été séparé de sa femelle Frances, et l'un de leurs deux petits est mort depuis l'enlèvement de son père, selon le quotidien régional The Herald (en anglais). Des bénévoles, ainsi que des employés de Bayworld, recherchent activement Buddy dans le mince espoir de le retrouver en vie.