Afrique du Sud : le nouveau maire de Johannesburg tué dans un accident de voiture

Jolidee Matongo, 46 ans, avait été élu le 10 août à la tête de la capitale économique du pays après la mort du Covid-19 de son prédécesseur.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une autoroute de la ville de Johannesburg, en Afrique du Sud, le 28 juin 2021. (CHINE NOUVELLE / SIPA / XINHUA / AFP)

Le ville de Johannesburg de nouveau endeuillée. Le maire de la capitale économique de l'Afrique du Sud, Jolidee Matongo, a été tué samedi 18 septembre dans un accident de voiture un peu plus d'un mois après son élection, a annoncé son cabinet dans un communiqué.

Jolidee Matongo, 46 ans, avait été élu le 10 août à la tête de la capitale économique de l'Afrique du Sud après la mort du Covid-19 de son prédécesseur.

L'accident, dont les circonstances n'ont pas été précisées, a eu lieu alors que le maire revenait d'une campagne pour encourager l'inscription sur les listes électorales dans le township de Soweto, en vue des élections locales du 1er novembre en Afrique du Sud.

"Rien ne pouvait préparer aucun d'entre nous à cette perte soudaine, qui a privé le centre économique de notre nation de son second maire en deux mois", a réagi sur Twitter le président sud-africain Cyril Ramaphosa, qui avait accompagné Jolidee Matongo à Soweto.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afrique du Sud

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.