Afrique du Sud : au moins 51 personnes tuées dans des glissements de terrain

L'est du pays est la proie depuis plusieurs jours de pluies torrentielles.

Un homme sur des débris d\'immeubles après un glissement de terrain, à Bottlebrush, près de Durban (Afrique du Sud), le 23 avril 2019.
Un homme sur des débris d'immeubles après un glissement de terrain, à Bottlebrush, près de Durban (Afrique du Sud), le 23 avril 2019. (RAJESH JANTILAL / AFP)

Des glissements de terrain ont fait au moins 51 morts dans l'est de l'Afrique du Sud, selon un nouveau bilan communiqué, mercredi 24 avril, par les autorités locales. Le président Cyril Ramaphosa doit se rendre dans la journée dans cette région frappée par des pluies torrentielles depuis plusieurs jours. 

"Nos pensées vont à toutes les familles et les communautés qui ont perdu des proches, qui ont été blessées et qui ont perdu leurs biens, a indiqué le chef de l'Etat dans un communiqué publié à son retour d'Egypte. La situation nous impose de rassembler toute la nation pour venir en aide à tous ceux qui ont été affectés."

Les équipes de secours poursuivent leurs efforts pour venir en aide aux habitants pris dans les glissements de terrain. De nombreux bâtiments ont été emportés et des routes inondées, dans la région de Durban, la principale ville du Kwazulu-Natal. Des lignes électriques ont été coupées et les réseaux d'égouts débordent. Des militaires ont été déployés pour venir en aide aux services de secours.