VIDEO. Afghanistan : les rebelles talibans font monter la pression avant les élections

Un commando taliban a attaqué samedi pendant plusieurs heures le siège de la Commission électorale indépendante à Kaboul, une semaine avant le premier tour de la présidentielle

APTN et REUTERS

Les rebelles islamistes afghans ont promis de multiplier les attaques et de mobiliser tous leurs moyens pour perturber l'élection présidentielle. Samedi 29 mars, un commando taliban, retranché dans un immeuble, a attaqué pendant plusieurs heures le siège de la Commission électorale indépendante à Kaboul. Le personnel de la CEI et huit membres du personnel international des Nations unies ont trouvé refuge dans des pièces sécurisées du complexe.

Les quatre kamikazes ont été tués

La violence devient quasi-quotidienne dans la capitale afghane à une semaine du premier tour de la présidentielle, un scrutin clé pour la transition démocratique en Afghanistan, pays miné par trois décennies de guerre.

L'opération lancée contre le siège de l'IEC, instance chargée de veiller au bon déroulement de l'élection, n'a fait aucune victime, hormis les cinq assaillants, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur. Les quatre kamikazes ayant pris part à l'attaque ont été tués.

Kaboul (Afghanistan), le 29 mars 2014, une fumée au-dessus de le siège de la Commission électorale indépendante
Kaboul (Afghanistan), le 29 mars 2014, une fumée au-dessus de le siège de la Commission électorale indépendante (WAKIL KOHSAR / AFP)