Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo A l'intérieur de l'hôpital de MSF bombardé en Afghanistan

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
A l'intérieur de l'hôpital de MSF bombardé en Afghanistan
APTN
Article rédigé par
France Télévisions

Cette clinique de Médecins sans Frontières a été bombardée samedi 3 octobre. Au moins seize personnes ont été tuées.

Des murs noircis, criblés d'impacts, des bâtiments en flammes... C'est le triste spectacle offert par un hôpital de Médecins sans frontières samedi 3 octobre à Kunduz (Afghanistan). Le centre médical a été bombardé, probablement par l'armée américaine selon l'Otan.

Un dernier bilan, donné samedi à 16h42, fait état d'au moins 16 morts. Parmi les victimes, neuf employés de l'ONG et sept patients, dont trois enfants.

Le bilan de ce raid effectué au coeur de la nuit pourrait s'alourdir car "de nombreux patients et membres du personnel manquent encore à l'appel", explique Médecins sans Frontières. 

Au moment du bombardement, 105 patients et 80 membres du personnel, des Afghans et des étrangers, étaient présents dans l'hôpital de cette grande ville du nord, situé non loin du centre-ville. Kunduz a été le théâtre d'âpres combats entre les talibans et les forces de sécurité afghanes cette semaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.