Les dernières troupes combattantes françaises quittent l'Afghanistan

Quelque 200 soldats du 35e régiment d'infanterie de Belfort, chargés de protéger le désengagement, ont décollé vers 11 heures.

Des soldats français chargent des conteneurs à destination de la France, pour préparer le départ des troupes combattantes d\'Afghanistan, le 19 novembre 2012. 
Des soldats français chargent des conteneurs à destination de la France, pour préparer le départ des troupes combattantes d'Afghanistan, le 19 novembre 2012.  (ERIC GAILLARD / REUTERS)

Une page se tourne pour l'armée française, stationnée en Afghanistan depuis fin 2001. Les dernières troupes combattantes françaises ont quitté Kaboul samedi 15 décembre, deux ans avant le retrait définitif de la force internationale.

Quelque 200 soldats du 35e régiment d'infanterie de Belfort, chargés de protéger le désengagement, ont décollé vers 11 heures.

Retour prévu le 18 décembre 
 
Les militaires passeront trois jours dans un sas de décompression à Chypre, avant de regagner l'hexagone le 18 décembre. La France ne compte plus que que 1 500 soldats dans le pays : des formateurs et logisticiens essentiellement basés à Kaboul, en plus de médecins militaires, etc.
 
L'ancien président français Nicolas Sarkozy avait annoncé fin janvier un retrait anticipé à fin 2013 de l'armée française d'Afghanistan. Son successeur François Hollande avait encore accéléré cette cadence, fixant la date du retrait des troupes combattantes à la fin 2012. Dans les faits, la mission française telle qu'elle existe depuis onze ans quittera le pays d'ici juin prochain. Ne resteront ensuite que 500 militaires français, des formateurs et des coopérants, dans le pays. Quatre-vingt-huit soldats français sont morts en Afghanistan depuis le début du déploiement de la force internationale sous l'égide de l'ONU, fin 2001.
 
Plus de 100 000 soldats, dont deux tiers d'Américains, sont encore stationnés en Afghanistan dans le cadre de la coalition internationale de l'Otan. La très grande majorité de ces effectifs aura quitté le pays d'ici la fin 2014.