Cet article date de plus de sept ans.

Afghanistan : un soldat français retrouvé mort à l'aéroport de Kaboul

L'adjudant serait mort par balle. Un porte-parole de l'état-major affirme toutefois que son décès "n'est pas la conséquence d'une attaque ou d'une mort au combat".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un Caracal du 5e régiment d'hélicoptères de combat survole des hélicoptères Gazelle, le 18 août 2012, dans la zone militaire française de l'aéroport de Kaboul (Afghanistan). (ALEXANDER KLEIN / AFP)

Que s'est-il passé dans la zone militaire française de l'aéroport de Kaboul (Afghanistan) ? Un sous-officier français y a été retrouvé mort, lundi 5 août. Le décès de l'adjudant Gwénaël Thomas intrigue l'armée : une enquête est en cours pour déterminer ses circonstances. L'état-major des armées a confirmé, mercredi 14 août, une information du blog Lignes de défense.

Selon ce dernier, hébergé par Ouest France, le soldat âgé de 39 ans et sur le front afghan depuis mars serait mort par balle. Mais le porte-parole de l'état-major a précisé que le décès "n'est pas la conséquence d'une attaque ou d'une mort au combat". Le ministère de la Défense ne l'a d'ailleurs pas annoncé au moment des faits, en raison de l'enquête.

Ce décès porte à 89 le nombre de soldats français morts en Afghanistan depuis que la France y a joint la force multinationale, fin 2001.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afghanistan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.