Cet article date de plus de deux ans.

Afghanistan : "On s'engage à rester si on a les assurances nécessaires pour livrer les soins" à la population, promet Médecins sans frontières

Les talibans progressent et se rapprochent de la capitale, Kaboul. Les violents combats ont poussé des dizaines de milliers de civils à fuir leur foyer.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'hôpital de Lashkar gah, en Afghanistan, en mai 2021, après l'explosion d'une bombe. (WATAN YAR / EPA / MAXPPP)

"On parle avec toutes les parties impliquées dans le conflit depuis de nombreuses années, on s'engage à rester, si on a les assurances nécessaires pour livrer les soins" à la population en Afghanistan, malgré l’offensive éclair menée par les talibans depuis une dizaine de jours, promet samedi 14 août sur franceinfo Gaëtan Drossart, coordinateur des opérations de Médecins sans frontières dans le pays.

>> L'article à lire pour comprendre qui sont les talibans, dont l'offensive éclair fait vaciller l'Afghanistan

"Là où on a des projets, nous avons reçu des assurances de la part des nouvelles autorités en charge qu'on pouvait continuer à fournir des soins médicaux, que notre personnel ne serait pas ciblé, que nos structures de santé ne seraient pas ciblées", a expliqué Gaëtan Drossart.

L’offensive des talibans a une "conséquence directe sur le nombre de patients, des victimes par balles, des victimes d'explosions" et les "patients attendent le dernier moment pour se rendre dans les structures hospitalières", a affirmé Gaëtan Drossart. L’ONG Médecins sans frontières continue donc de fonctionner en Afghanistan, avec "2 000 personnes qui fournissent des soins de santé à la population", a conclu le coordinateur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.