Afghanistan : à quoi ressemble la vie à Kaboul sous le joug des talibans ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Afghanistan : Kaboul sous le joug des talibans
France 2
Article rédigé par
D.Olliéric, R.Moquillon, M.Behboudi, L.Bensimon, L.Feuillebois - France 2
France Télévisions

Malgré leurs promesses, les talibans semblent faire régner la terreur et négliger les droits de femmes depuis leur entrée à Kaboul, dimanche.

Dans un quartier résidentiel du centre de Kaboul (Afghanistan), les talibans mettent en joug avec des armes de guerre des hommes, sommés de s'agenouiller face à un mur. Des voleurs, selon eux. Dans un autre quartier de la capitale, un habitant engage la conversation avec un taliban chargé de l'ordre public. Il a entendu parler de l'arrestation de voleurs et s'inquiète de leur sort. "On leur coupe la main, et on peint leur visage en noir", répond l'intéressé.

Dans les rues, les nouveaux maîtres du pays paradent. Sous bonne escorte, un mollah porte la bonne parole, et s'accorde quelques selfies. Les talibans souhaitent rassurer la population et convaincre qu'ils ont changé. "Grâce à Dieu, jour après jour la méfiance disparaît. Ils s'habituent à nous", confie le mollah.

Des milliers d'Afghans cherchent à fuir

La population ne semble pas rassurée. La France, elle, poursuit les évacuations. Parmi les Afghans qui ont quitté le pays mercredi 18 août, une jeune interprète, Jamail, avec laquelle les équipes de France Télévisions ont collaboré à plusieurs reprises. "[Les talibans] mentent sur tout, estime cette dernière. Je suis allée parler à un taliban pour qu'il laisse rentrer une famille à l'ambassade, il m'a crié dessus en me disant : 'Tu es une fille, comment tu oses me parler ?'". Les Afghans sont toujours des milliers à vouloir fuir le pays. Pour éviter le chaos, les Américains tirent régulièrement en l'air pour stopper la foule.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.