Afghanistan : les USA devaient-ils sauver le soldat Bergdahl à ce prix?

Polémique aux Etats-Unis après l'annonce samedi de la libération d'un sergent américain retenu par les taliban depuis juin 2009. Il a été échangé contre cinq détenus de Guantanamo.

(Le sergent américain Bowe Bergdahl est désormais libre © REUTERS | Patrick Sweeney)

"En négociant comme on l'a fait ici, on envoie un message à tous les groupes Al-Qaïda dans le monde -- dont certains détiennent des otages américains - selon lequel ces otages ont (encore plus) de valeur qu'avant. C'est dangereux" , a tonné sur CNN Mike Rogers, président républicain de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants.   "Nous sommes vraiment inquiets de ce tournant dans la politique des Etats-Unis (qui était) de ne pas négocier avec des terroristes. "

 

A LIRE AUSSI  ►►► Un soldat américain retenu cinq ans en Afghanistan libéré

 

 "Ces gens sont les plus dangereux parmi les plus dangereux ", a réagi John McCain, le sénateur de l'Alabama à propos des détenus de Guantanamo transférés au Qatar. "D'autres qui ont été libérés sont retournés au combat, nous en avons la preuve. Je suis perturbé par le fait que les taliban soient ceux qui aient désigné ceux qui devaient être libérés" . Le Pentagone a répliqué qu'il n'avait pas été possible de prévenir le Congrès de cette échange car la vie du sergent était en danger précise Pierre-Yves Dugua.

 

 

02.06.2014 Fallait-il sauver le sergent Bergdahl à ce prix ?
--'--
--'--

Des arguments souvent utilisés par Washington pour critiquer les gouvernements étrangers soupçonnés par exemple de verser des rançons aux preneurs d'otages.