Cet article date de plus de huit ans.

Afghanistan : le chef présumé d'un guet-apens meurtrier contre des soldats français tué par l'Otan

Cette attaque — la plus meurtrière de la campagne française en Afghanistan — avait coûté la vie à 10 soldats français, en août 2008. L'organisateur présumé de ce guet-apens, le mollah Hazrat, a été tué dimanche au cours d'une opération de l'Otan, annonce l'organisation.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

Le mollah Hazrat a été tué lors d'un
bombardement aérien de précision, lancé dimanche par l'Otan dans la province de
Laghman, l'est de Kaboul.

"Nous pensons que le mollah
Hazrat a préparé et dirigé l'attaque du 18 août 2008 d'Uzbin, à
40 km à l'est de Kaboul", écrit
l'Alliance atlantique (Isaf) dans un communiqué.

Cette attaque, un véritable guet-apens
tendu aux forces françaises, avait coûté la vie à 10 soldats. La majorité des
victimes appartenaient au 8e régiment de parachutistes d'infanterie
de marine (RPIMa) de Castres. Certains soldats avaient été égorgés.

L'attaque avait conduit à une bataille de deux jours entre l'Isaf (forces de l'Otan
en Afghanistan), les forces de sécurité afghanes et plus d'une centaine de
talibans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.