Accord de cessez-le-feu avec les talibans

Des responsables locaux afghans ont conclu un accord de cessez-le-feu avec les talibans dans l'ouest du pays

Des responsables locaux afghans ont conclu un accord de cessez-le-feu avec les talibans dans l'ouest du paysDes responsables locaux afghans ont conclu un accord de cessez-le-feu avec les talibans dans l'ouest du pays

"Cet accord est une première dans le pays" et "un modèle que d'autres provinces et régions tentent également d'appliquer", a commenté la présidence afghane qui a révélé l'information.

L'information n'a pas immédiatement été confirmée par les talibans

L'accord a été conclu "dans le district de Bala Murghab, grâce aux efforts de médiation des responsables locaux de la province de Badghis", a expliqué le porte-parole du président Hamid Karzaï. Il intervient à moins d'un mois des scrutins présidentiel et provinciaux. Les talibans se sont engagés à ne pas attaquer les candidats aux élections dans la province et à leur permettre d'ouvrir des permanences de campagne.

"Tant que le cessez-le-feu tiendra, le gouvernement n'aura pas l'intention d'attaquer les talibans (dans le province de Badghis). Et les talibans pourront aussi participer aux élections", a expliqué le porte-parole de la présidence.

Les violences à travers l'Afghanistan se sont accrues depuis le lancement d'une vaste offensive de l'armée américaine dans la province du Helmand, dans le sud du pays. La province de Badghis, elle, est relativement épargnée par les violences comparativement aux bastions talibans du sud et de l'est du pays.

Les alliés internationaux du président Karzaï, au premier rang desquels les Etats-Unis, ont multiplié les appels au dialogue avec la frange la plus modérée de la rébellion, face à la dégradation de la situation dans le pays.