Cet article date de plus de huit ans.

A Tunis, des milliers de manifestants réclament la démission du gouvernement

En Tunisie, des milliers de manifestants se sont rassemblés ce samedi dans la capitale pour faire tomber le gouvernement. Depuis un mois et l'assassinat du député d'opposition Mohamed Brahmi, le pays traverse une crise politique et l'opposition réclame la démission du gouvernement dirigé par le parti islamiste Ennahda.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Des milliers de manifestants ont répondu à l'appel de l'opposition et réclament la démission du gouvernement dirigé par le parti islamiste Ennahda. Il y a un mois, l'assassinat du député d'opposition Mohamed Brahmi, des élus et des citoyens demandent la chute du gouvernement.

"Le peuple veut la chute du régime ", "Ghannouchi (le chef du parti Ennahda) assassin ", pouvait-on entendre dans le cortège, qui a démarré en fin d'après-midi. L'opposition lance ce samedi une campagne d'une semaine pour obtenir gain de cause. Cette manifestation lance donc la "semaine du départ " organisée par le Front de salut national. 

Le 13 août dernier, la coalition d'opposition avait mobilisé des dizaines de milliers de personnes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.