Cet article date de plus d'onze ans.

A Aurora, le tueur présumé avait piégé son appartement

Le président des Etats-Unis Barack Obama a écourté sa tournée électorale après la fusillade qui a fait 12 morts et une quarantaine de blessés dans un cinéma de la ville d'Aurora, dans le Colorado. L'homme qui a été interpellé a tiré sur les spectateurs pendant la projection du dernier épisode de la série Batman, "The Dark Knight Rises". Selon la police son appartement est piégé, les environs ont été évacués.
Article rédigé par Caroline Caldier
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Le suspect résidait
à Aurora, dans la banlieue de Denver. La police et des agents du FBI se sont
rendus à son domicile. A l'aide d'une caméra fixée au bout d'une perche, les
policiers ont constaté que les lieux étaient piégés par des explosifs et
substances inflammables. Cinq bâtiments attenants ont été évacués.

"Nous pourrions rester ici plusieurs jours", (chef de la police de la ville)

Le salon de l'appartement est traversé de câbles métalliques apparemment connectés à des bouteilles en plastique contenant un liquide indéterminé, a indiqué un responsable des pompiers. Des artificiers étaient à l'oeuvre et envisageaient de recourir à un robot. Il pourrait leur falloir des heures, voire des jours pour sécuriser l'endroit, selon le chef de la police d'Aurora.

Au fil des heures,
on découvre qui est James Ragan Holmes, arrêté sans opposer de résistance après
avoir fait feu sur les spectateurs qui assistaient à la première du dernier
Batman. Agé de 24 ans, cet ancien étudiant en médecine n'a aucun lien avec le
terrorisme. Dans un formulaire rempli début 2011 pour la location d'un logement, James Holmes se décrivait comme un étudiant "discret et facile à vivre" , révèle le Denver Post.  La police d'Aurora, lieu du massacre, a confié à la presse que son seul méfait dans la ville était un excès de vitesse commis en 2011.

Au moment de la fusillade il était armé d'un fusil d'assaut, d'un
fusil de chasse et de deux armes de poing, selon la police. Il portait par
ailleurs un gilet pare-balles et un second pistolet a également été retrouvé dans
le cinéma.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.