34 migrants morts noyés dans un naufrage au nord de la Grèce

Un naufrage au large de l'île de Farmakonis a causé la mort de 34 personnes, dont 15 enfants. L'embarcation, qui transportait 112 migrants, était partie des côtes turques, à seulement 15 km de l'île grecque. Selon les gardes-côtes, 68 personnes ont pu être secourues, et 29 autres ont réussi à nager jusqu'à la côte.

(Parmi les quelques 430.000 personnes ayant tenté la traversée vers l'Europe, près de 310.000 sont passées par la Grèce (photo d'Illustration) © REUTERS | Yannis Behrakis)

Une embarcation transportant une centaine de migrants a coulé au large de la Grèce, causant la mort de 34 personnes dont quatre bébés et onze enfants.

Le bateau, parti des côtes turques, transoprtait 112 personnes et se dirigeait vers l'île de Farmakonis, située à seulement 15 km de là, dans l'est de la mer égée. Parmi les naufragés, 68 personnes ont pu être secourues par les gardes-côtes grecs, tandis que 29 ont réussi à rejoindre la rive à la nage.

Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de 2700 migrants sont morts en Méditerranée depuis le début de l'année, parmi les quelque 430.000 ayant tenté la traversée dans l'espoir d'une vie meilleure en Europe et près de 310.000 d'entre eux sont passés par la Grèce. Athènes a rejeté dimanche comme "inacceptables" les critiques sur la manière dont le pays gère la crise migratoire, après que la chancelière Allemande lui avait demandé de mieux protéger ses frontières extérieures.