Cet article date de plus de dix ans.

165 touristes, dont 152 Français, ont été rapatriés mercredi soir à bord d'un avion militaire français

165 touristes, dont 152 Français, ont été rapatriés mercredi soir à bord d'un avion militaire français depuis le sud de la Libye où ils étaient en train d'effectuer des treks dans le désert, a constaté un journaliste de l'AFP.Au total, la France aura évacué de Libye en deux jours 556 personnes dont 487 Français.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Français rapatriés de Libye arrivant à l'aéroport de Roissy le 23 février 2011 (AFP - THOMAS SAMSON)

165 touristes, dont 152 Français, ont été rapatriés mercredi soir à bord d'un avion militaire français depuis le sud de la Libye où ils étaient en train d'effectuer des treks dans le désert, a constaté un journaliste de l'AFP.

Au total, la France aura évacué de Libye en deux jours 556 personnes dont 487 Français.

Arrivés peu après minuit, les voyageurs, en provenance de Sebha, à 660 km au sud de Tripoli (sud-est de la Libye), étaient détendus et souriants. Ils ont été accueillis à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle par un dispositif composé de représentants de la Croix-Rouge, de la préfecture et de services sociaux.

"On n'était au courant de rien, nous étions dans le désert, loin de tout, même lorsqu'on a été ramené à Sebha pour prendre l'avion, il y avait des manifestations paraît-il mais depuis notre hôtel nous n'avons rien entendu" a déclaré à l'AFP un couple de retraités originaires de Strasbourg. "On a été récupéré dans le désert, on nous a expliqué que le voyage avait été raccourci et que l'on devait rentrer, sans nous donner plus d'explications, nous n'avions vraiment aucune idée de la situation" a confirmé un autre voyageur.

L'Airbus A310 de l'armée de l'Air française avait à son bord des personnels d'accompagnement médical du ministère de la Défense et des agents du centre de crise du Quai d'Orsay, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

Selon le Quai d'Orsay, il ne reste en Libye que des cas isolés de touristes français, des compatriotes ayant décidé de rester dans le pays et le personnel diplomatique français jugé essentiel. La communauté française en Libye était estimée à 750 personnes mais avait fondu à 500 ou 550 au début des manifestations contre le régime de Mouammar Kadhafi, selon le Quai d'Orsay.

Lire aussi

>> >>

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.