Au moins 24 morts dans une tornade dans l'Oklahoma

Des vents très violents ont notamment frappé une école de la banlieue d'Oklahoma City, lundi. Initialement annoncé à 91 morts, le bilan a été revu à la baisse, mardi.

Photo aérienne des dégâts causés par la tempête à Moore, dans l\'Oklahoma (Etats-Unis), le 20 mai 2013.
Photo aérienne des dégâts causés par la tempête à Moore, dans l'Oklahoma (Etats-Unis), le 20 mai 2013. (STEEVE GOOSH / AP / SIPA)

Les vents ont atteint jusqu'à 320 km/h. Une puissante tornade a causé la mort d'au moins 24 personnes et de considérables dégâts dans la banlieue d'Oklahoma City (centre des Etats-Unis), lundi 20 mai, selon un bilan provisoire. Un premier bilan avait fait état de 91 morts, mais le chiffre a été rectifié, mardi après-midi.

Barack Obama a déclaré l'état de catastrophe naturelle et ordonné une aide supplémentaire de l'Etat fédéral américain. Les recherches se poursuivent alors que la nuit est tombée outre-Atlantique. Cette tempête particulièrement dangereuse menace au moins dix Etats américains. Francetv info revient sur ce que l'on sait du drame. 

A quelle catégorie cette tornade appartient-elle ?

Le service national de la météo a assigné la note EF4 à cette tornade sur l'échelle de Fujita, ce qui signifie qu'elle appartient à la deuxième catégorie des tourbillons les plus puissants avec des vents pouvant souffler jusqu'à 320 kilomètres à l'heure. Le phénomène a été trois fois plus puissant que la tornade qui avait fait 41 morts à Moore en 1999.

La tornade s'est étendue sur 3 km de largeur à son plus fort et des débris ont été retrouvés jusqu'à 4 km à la ronde.

Quel est le bilan ? 

Le bilan a d'abord été de 91 morts, puis de 51, avant d'être rectifié à nouveau mardi après-midi, et d'être établi à 24 morts. Selon une responsable des services de médecine légale d'Oklahoma City, 24 corps ont été amenés au bureau médical, et la plupart ont pu être identifiés. D'après elle, plusieurs victimes ont peut-être été comptées deux fois. "C'était le chaos", a-t-elle souligné, ajoutant que ce bilan était encore provisoire.

Selon la télévision KFOR, quatre personnes d'une même famille sont mortes alors qu'elles s'étaient réfugiées dans un congélateur.

En outre, 240 blessés ont été recensés, dont au moins 60 enfants, ont signalé les hôpitaux de la région.

Comment les secours s'organisent-ils 

Selon CNN, au moins 145 personnes ont été hospitalisées. Les secouristes tentent de retrouver d'autres victimes ou des rescapés dans les ruines des immeubles, dont une école élémentaire de Moore, entièrement détruite après le passage de la tornade. Une course contre la montre s'est engagée pour essayer de retrouver le maximum de rescapés sous les décombres, ainsi que des corps éventuels, a précisé la gouverneure de l'Oklahoma, Mary Fallin. "Les recherches se poursuivront toute la nuit", a ajouté Jerry Stillings, chef de la police de la ville. Des chiens spécialisés sont sur place.

Les fuites de gaz dans les bâtiments détruits menacent désormais les rescapés, a précisé le capitaine de police Dexter Nelson à l'agence AP. 

Le président Barack Obama a appelé la gouverneure pour activer l'aide fédérale. De l'aide a également été offerte par les Etats voisins. Le Texas a notamment envoyé des secouristes du groupe d'intervention Texas task force 1, une unité de recherche d'élite. 

Les messages de solidarité abondent sur les réseaux sociaux, utilisés également pour poster des avis de recherche. 

Quelle est l'ampleur des dégâts ?

La télévision locale, à partir d'un hélicoptère, a montré des dizaines de maisons détruites, avec des empilements de voitures, des hangars jetés à terre, des murs effondrés et des personnes errant dans les débris. 

Joe Jolly, un habitant de Moore, a indiqué sur la radio publique NPR (en anglais) que son voisinage ressemblait à "une zone de guerre", "c'était terrible". "Je n'ai pratiquement plus de maison", explique-t-il, "encore sous le choc". Le centre médical de la ville a été évacué après avoir été endommagé par la tornade. Les patients ainsi que les blessés ont été orientés vers l'hôpital régional de la ville de Norman, selon une porte-parole de l'hôpital.