Cet article date de plus de quatre ans.

La tempête Eleanor fait au moins trois morts et un disparu

 Si le vent ne souffle plus, les pluies et la neige perturbent encore 25 départements placés en vigilance orange.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un pompier volontaire a disparu dans le Breda près de la Rochette entre Isère et Savoie, le 4 janvier 2018. (MAXPPP)

La tempête Eleanor n'en a pas fini avec l'Hexagone. Selon le ministère de l'Intérieur, le bilan de la tempête établi, jeudi 4 janvier, s'élève à trois morts, un disparu, 26 blessés dont 4 gravement. Par ailleurs, si le vent ne souffle plus, les pluies et la neige perturbent encore 25 départements. Franceinfo fait le point sur la situation.

Une tempête meurtrière

Après le décès mercredi d'un un skieur de 21 ans tué par la chute d'un sapin sur une piste de Morillon (Haute-Savoie) une nonagénaire est morte d'une crise cardiaque à Crêts-en-Belledonne (Isère) après que sa maison fut envahie et dévastée par une coulée de boue et d'eau. En Savoie, un agriculteur a été retrouvé mort sous une coulée de neige près de son chalet d'alpage à Bonneval-sur-Arc.

Un pompier volontaire est par ailleurs porté disparu : il secourait une famille réfugiée sur le toit de sa voiture, jeudi à la mi-journée, quand il a été emporté par un torrent déchaîné, la Breda, entre Isère et Savoie. "Plus de 80 personnes sont à sa recherche" et les secours resteront mobilisés toute la nuit, selon le ministère de l'Intérieur.

Vingt-cinq départements en vigilance orange

La carte de la vigilance orange, jeudi 4 janvier. (METEO FRANCE)

- L'alerte orange pluie-inondation est maintenue pour le Doubs, le Jura, la Haute-Saône, le Territoire-de-Belfort, la Haute-Savoie, la Savoie et l'Isère.

- L'alerte orange inondation seule concerne l'Ain, les Ardennes, la Corrèze, la Dordogne, l'Eure, la Gironde, le Lot, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, la Nièvre, la Saône-et-Loire, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Seine-Maritime, les Vosges et l'Yonne.

- L'alerte orange pour risques d'avalanches concerne la Savoie et la Haute-Savoie.

- L'alerte aux crues concerne l'Ain, les Ardennes, la Corrèze, la Dordogne, le Doubs, l'Eure, la Gironde, le Jura, le Lot, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Nièvre, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, la Seine-Maritime, les Vosges, l'Yonne, le Territoire de Belfort.

Des routes encore coupées et risques d'avalanche

Jeudi, les pompiers ont encore procédé à plusieurs centaines d'interventions en Savoie, Haute-Savoie et Isère et de nombreux axes routiers locaux demeurent coupés. Dans les Alpes du nord, le risque d'avalanches, lié à des chutes de neige suivies de pluies tout aussi abondantes ayant alourdi le manteau, était jeudi fort à maximal par endroits, alors que les stations de ski sont bondées en raison des vacances scolaires.

Quelques coulées ont recouvert des routes, mais le risque de départs spontanés devrait "nettement diminuer" vendredi selon Météo-France. De nombreux domaines sont restés fermés jeudi, ou ont ouvert partiellement. Le préfet de l'Isère a demandé aux vacanciers de ne pas anticiper leur retour, car des axes sont toujours en cours de déblaiement.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.