Tempête Amélie : 140 000 foyers ont été privés d'électricité

Dans l'ouest du pays, la tempête Amélie a provoqué des dégâts et fait quelques blessés dimanche 3 novembre. 140 000 foyers ont été privés d'électricité.

franceinfo

La tempête Amélie n'a pas épargné l'ouest de la France dimanche 3 novembre. Le réveil a été douloureux pour les habitants de La Chapelle-des-Pots (Charente-Maritime). Par endroit, la commune est coupée par les flots. À Legé (Loire-Atlantique), une tornade a arraché une partie du toit du centre culturel. "C'est la première fois que je connais une telle tempête", avoue Jean-Claude Brisson, maire de Legé, au micro de franceinfo.

Des routes inondées

Commencée au cœur de la nuit, la tempête Amélie a continué à balayer une partie de la côte atlantique une partie de la matinée. À Lacanau (Gironde), même les pompiers peinaient à avancer, tout comme les badauds. Dans les environs de Royan (Charente-Maritime), certaines départementales ont été partiellement inondées, causant des sorties de route. Dans la région de Challans (Vendée), les arbres ont entrainé dans leur chute câbles et poteaux électriques. Au plus fort de la tempête, 140 000 foyers étaient privés de courant dans toute la France. Après des pointes de vent à 163km/h par endroits, de nombreux dégâts et huit blessés légers, Amélie s'essouffle progressivement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des techniciens évacuent des arbres couchés sur la chaussée après le passage de la tempête Amélie, près de Hossegor (Landes), le 3 novembre 2019.
Des techniciens évacuent des arbres couchés sur la chaussée après le passage de la tempête Amélie, près de Hossegor (Landes), le 3 novembre 2019. (JEROME GILLES / NURPHOTO / AFP)