Cet article date de plus d'un an.

Tempête Alex : se relever après avoir tout perdu

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Tempête Alex : se relever après avoir tout perdu
FRANCE 2
Article rédigé par
N. Dahan, C. La Rocca, E . Gleize - France 2
France Télévisions

Au soir du mercredi 7 octobre, le terrible bilan des intempéries liées à la tempête Alex sont de cinq morts, sept disparus et treize disparus probables. Si le sauvetage des vies est une priorité, la destruction des domiciles entraîne de graves problèmes.

La rage de vivre. C’est tout ce qui reste à Dorothy Calvert, une habitante de Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes) dont le domicile a été détruit par la tempête Alex. "Je ne sais pas ce qui me tient debout, mais ce n’est pas grave. On va se relever." Au vendredi 2 octobre, la crue avait emporté son chalet et tous ses souvenirs, situés sur une petite route de montagne. Elle ne doit son salut et celui de son chien qu’à son sang-froid et sa décision de quitter les lieux.

"La terre s’est mise à s’effilocher sous nos pieds"

Dorothy Calvert n’oubliera jamais la nuit d’horreur qu’elle a partagée avec deux personnes qu’elle hébergeait. "La terre s’est mise à s’effilocher sous nos pieds, et je me suis mise à crier et courir." De son chalet, il ne reste désormais qu’un trou béant et inaccessible. Elle est désormais hébergée chez des amis, qui l’ont cru disparu. Une solidarité qu’elle retrouve avec les autres habitants du village.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.