Tempête Alex : la difficile reconstruction psychologique des sinistrés de la vallée de la Roya

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Soutien psychologique aux sinistrés de la vallée de la Roya
Article rédigé par
France Télévisions

Six semaines après le passage de la tempête Alex, les victimes ont bien du mal à retrouver le moral. Une assistance psychologique a été mise en place pour leur venir en aide.    

À Tende, les habitants ont à nouveau l’eau et l’électricité. On reconstruit les routes. Mais le traumatisme de la tempête Alex ne s’efface pas. Serge Amissano, qui habite la vallée de la Roya, a perdu plusieurs véhicules. Sa maison est dans un état critique. Aux pertes matérielles s’ajoutent un impact psychologique difficile à surmonter : "Je me lève le matin, je sors, on dirait que je suis un zombie", raconte-t-il. Comme Serge Amissano, beaucoup de sinistrés se sentent désoeuvrés.

Libérer la parole

Jean-Michel Diesnis, psychologue, a été missionné pour aller à la rencontre de ces habitants traumatisés. Deux fois par semaine, il arpente les rues de Tende. Il apporte une oreille attentive à ces sinistrés qui n’ont pas toujours l’habitude de se confier à un psychologue. "C’est un peu nouveau dans nos montagnes", reconnaît Jean-Michel Diesnis. Les victimes peuvent également trouver du réconfort à la maison d’aide aux sinistrés. Ils sont accompagnés dans leurs démarches administratives et trouvent une écoute auprès des travailleurs sociaux.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tempête Alex

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.