Tempête Alex : dans les Alpes-Maritimes, des conditions de recherches très défavorables

Au lendemain des violentes intempéries de la tempête Alex, près d'une dizaine de personnes sont toujours portées disparues dans l'arrière-pays niçois. La journaliste Anne Domy fait le point, en direct de la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes), samedi 3 octobre, pour le 13 Heures de France 2.

France 2

Samedi 3 octobre à la mi-journée, il est toujours très difficile d'obtenir des informations précises sur les sinistrés de la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes), victimes de la tempête Alex la veille. "Ils ne sont pas joignables. Depuis hier, la vallée est quasiment coupée du monde : des routes coupées et un réseau téléphonique quasiment inexistant, indique la journaliste Anne Domy, en direct, en décrivant la complexité du travail des pompiers sur le terrain. Ils multiplient les reconnaissances depuis samedi matin".

"Les pompiers et les gendarmes ont du mal à communiquer"

Les pompiers font état de trois disparitions avérées. "Mais il y a aussi une dizaine de personnes qu'ils recherchent, celles précisément que les familles et les amis n'arrivent pas à joindre depuis vendredi 2 octobre, reprend la journaliste. Cela complique leur travail ; même entre eux, les pompiers et les gendarmes ont du mal à communiquer. C'est très difficile aujourd'hui d'avoir des réponses, à la fois pour les sinistrés, leurs familles, mais aussi pour les pompiers".

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur une plage de Nice (Alpes-Maritimes), lors du passage de la tempête Alex, le 2 octobre 2020.
Sur une plage de Nice (Alpes-Maritimes), lors du passage de la tempête Alex, le 2 octobre 2020. (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / AFP)