Alpes-Maritimes : le témoignage des victimes, un an après la tempête Alex

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Alpes-Maritimes : le témoignage des victimes, un an après la tempête Alex
Article rédigé par
D.Brignand , M.Bernouin, P.Feretti - France 2
France Télévisions

C'était le 2 octobre 2020, une tempête d'une intensité rare dévastait le paysage des vallées de la Roya et de la Vésubie. Près d'un an après, les équipes du JT de 13 heures sont allées à la rencontre des victimes de cette catastrophe naturelle.

Il y a près d'un an, la tempête Alex a laissé des dégâts, encore visibles dans le paysage des Alpes-Maritimes, faisant dix morts et huit disparus : "Il y avait un pont, j'ai tapé l'épaule de mon frère en lui disant 'C'est bon on est sauvés, le pont a tenu.' Je suis parti pousser les bêtes comme elles n'avançaient plus, (...) puis derrière, elle a emporté mon frère et des brebis sur la route", témoigne Armand Giordano, berger et frère d'une victime de la tempête. Des images encore dans la mémoire des habitants.

"Je me suis agrippé à un arbre pendant plusieurs heures"

Armand Giordano estime que cela relève du miracle s'il est encore en vie : "Je me suis agrippé à un arbre pendant plusieurs heures. L'eau me tapait les bras, les jambes. L'arbre a tenu, c'est un miracle que je sois encore là." Le corps de son frère n'a jamais été retrouvé, au plus grand désespoir de ce dernier : "Tant qu'on ne sait pas où il est, on ne peut pas faire le deuil." L'Etat est venu en aide aux victimes de cette catastrophe. Une aide financière qui devrait aider les victimes à se reconstruire matériellement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.