Cet article date de plus de huit ans.

La tempête Isaac épargne la Guadeloupe mais menace désormais Haïti et Cuba

La tempête tropicale, qui est passée la nuit dernière à proximité de la Guadeloupe sans faire de dégâts, pourrait se transformer en ouragan d'ici jeudi soir. Isaac menace désormais Cuba mais surtout Haïti. De violentes pluies pourraient s'abattre sur l'île, où des dizaines de milliers de personnes vivent encore dans des conditions très précaires.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Isaac est passé" . Sur les ondes de Radio Caraïbes Internationale,  le directeur de cabinet du préfet de Guadeloupe, David Trouchaut a annoncé la nuit dernière que la tempête "s'éloignait en mer des Caraïbes" . Les autorités ont donc décidé de lever l'alerte rouge, remplacée par une vigilance orange pour pluies et mer forte. Isaac n'aura finalement pas provoqué de dégâts sur l'île française.

Mais la tempête, qui pourrait se transformer en ouragan "jeudi soir ou vendredi" , selon les autorités américaines, menace désormais le reste des Caraïbes. A commencer par Cuba, où une série d'audiences des accusés du 11-Septembre ont été annulées sur la base américaine de Guantanamo, et Haïti.

Alerte à l'ouragan sur Haïti et une partie de la République dominicaine

"Il faut que les préparatifs pour la protection de la vie et des biens se
terminent très vite"
prévient le centre américain de surveillance des ouragans. Une alerte à l'ouragan a été lancée pour Haïti qui est souvent frappé par des inondations et des glissements de terrain désastreux, ainsi que sur la plus grande partie de la côte sud de la République dominicaine.

Isaac devrait lâcher 51 centimètres de pluies sur Haïti, alors que des dizaines de milliers de survivants du séisme de 2010 sont encore logés dans des conditions très précaires.

La tempête pourrait également perturber la convention du parti
républicain américain organisée en Floride à partir de lundi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tempêtes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.