DIRECT. Vents violents : trois départements du Sud-Ouest toujours en alerte orange, 36 000 foyers privés d'électricité

La tempête Marcel a frappé une zone allant de la Charente-Maritime aux Pyrénées-Orientales.

Des habitants de Bordeaux sous la pluie après le passage de la tempête Leiv, le 3 février 2017.
Des habitants de Bordeaux sous la pluie après le passage de la tempête Leiv, le 3 février 2017. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Les tempêtes se succèdent. Après Leiv, c'est au tour de la dépression nommée Marcel de frapper le sud-ouest de la France, dimanche 5 février. Météo France a placé la principauté d'Andorre et neuf départements, de la Charente-Maritime aux Pyrénées-Orientales, en vigilance orange aux vents violents. Suivez la situation en direct sur franceinfo.

 Trois départements en alerte. Dans le détail, la vigilance concerne l'Aude, Pyrénées-Orientales et l'Hérault. Cet épisode, qui doit se terminer lundi matin, concerne aussi la principauté d'Andorre.

36 000 foyers sont privés d'électricité."De nombreux chantiers démarrés hier (samedi) après le passage de Leiv ont dû être suspendus à cause du vent", explique un porte-parole d'Enedis. 

Des vents soufflant jusqu'à 140km/h sont attendus sur le littoral atlantique, avec de fortes vagues sur les côtes charentaise et aquitaine. Sur les crêtes pyrénéennes, les bourrasques pourront atteindre jusqu'à 150km/h.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #METEO

22h49 : Il n'y a plus que trois départements en alerte orange. Seuls l'Aude, les Pyrénées-Orientales, l'Hérault (et Andorre) sont en alerte pour les vents violents. Dans son bulletin de 22 heures, Météo-France précise que les rafales pourraient cependant atteindre dans la nuit 120 km/h dans les terres, 140 km/h sur la côte et 150km/h sur les crêtes pyrénéennes. L'accalmie est attendue demain matin à 10 heures.


22h31 : Il n'y a pas que pour les Lyonnais que la soirée est sombre, il reste ce soir 33 000 foyers sans électricité (30 000 en Nouvelle-Aquitaine et 3 000 en Occitanie), selon le gestionnaire du réseau Enedis.

20h34 : La dépression Marcel balaie le Sud-Ouest avec des rafales allant jusqu'à 141 km/h. Après les passages de Kurt et Leiv, près de 56 000 foyers restaient privés d'électricité en début de soirée. France 2 récapitule un week-end bien venteux.





(FRANCE 2)

20h07 : Il n'y a plus que neuf départements du Sud-Ouest en alerte orange aux vents violents, indique Météo France.


18h34 : "On commence à avoir l'habitude de travailler dans ces conditions" raconte à France 3 Aquitaine le responsable Enedis des travaux sous tension en Gironde. "Avec le vent c'est un peu compliqué, la nacelle bouge un peu mais c'est notre métier".





(FRANCE 3 AQUITAINE)

18h24 : @anonyme Les explications détaillées dans une chronique de nos camarades de la radio en début d'année. En gros, la première tempête de l'année est baptisée par un prénom en A par le NHC, le Centre national des ouragans. La suivante suit l'ordre alphabétique et ainsi de suite.

18h22 : #meteo. Comment nomme-t-on les noms des tempêtes ? Leiv, Marcel... d'où ça vient ?

17h39 : Ce sont donc 50 000 foyers qui sont privés de courant en Nouvelle-Aquitaine, dont 16 000 en raison de la tempête Marcel. "De nombreux chantiers démarrés hier (samedi) après le passage de Leiv ont dû être suspendus à cause du vent", explique un porte-parole d'Enedis à franceinfo. 6 000 foyers sont par ailleurs privés de courant en Occitanie.

17h36 : C'est plus que le pointage effectué à la mi-journée, où 45 000 foyers étaient privés de courant. Mais la tempête Marcel est passée par là.

17h35 : 56 000 foyers sont privés d'électricité après le passage des tempêtes Leiv et Marcel, indique le gestionnaire du réseau Enedis.

16h43 : Cela souffle de plus en plus en basse Ariège mais pour l'instant, Marcel n'a rien de bien exceptionnel.

16h46 : Dans les commentaires, @Jean, qui nous écrit de l'Ariège, nous décrit une tempête Marcel qui n'est pas extraordinaire, pour le moment, malgré le placement en vigilance orange par Météo France.

16h38 : Le nombre de départements placés en alerte orange par Météo France passe à 11 : l'Ariège, l'Aude, la Haute-Garonne, le Gers, la Gironde, l'Hérault, les Landes, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées orientales sont concernés.


Fin de vigilance pour la Charente-Maritime.




12h45 : Encore 45 000 foyers restaient privés d'électricité à midi, selon le gestionnaire du réseau Enedis, au lendemain du passage de la tempête Leiv. "Les premiers effets de la tempête Marcel se font sentir sur les Landes et les conditions météo rendent plus difficiles les interventions des techniciens", précise Enedis.

11h07 : Le risque d'avalanche avait déjà été élevé au niveau 4 sur 5, à savoir un risque "fort", hier après-midi, dans les Pyrénées-Atlantiques. "Nous nous attendons à l'élévation probable de ce niveau dans les heures qui viennent", au niveau 5 (risque "très fort") prévient la sous-préfète du département, Catherine Séguin.

11h07 : La tempête Marcel, qui a commencé à s'abattre ce matin sur le quart sud-ouest de la France, augmente le risque d'avalanche à un niveau "extrêmement élevé", selon la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, contactée par franceinfo.

09h58 : Les conditions météo toujours difficiles ralentissent les interventions des équipes d'Enedis, précise son porte-parole, Jean-François Allin, à franceinfo.

10h15 : Le département le plus touché est la Charente-Maritime avec 20 000 foyers privés de courant, suivi par la Charente avec 15 000 foyers, la Gironde avec 10 000 foyers, la Dordogne avec 5 000 foyers, la Corrèze avec 2 500 foyers, le Puy-de-Dôme avec 2 000 foyers et la Haute-Vienne avec 1 500 foyers.

10h12 : Dans le Sud-Ouest, après le passage de la tempête Leiv et avant l'arrivée de la tempête Marcel, 56 000 foyers sont encore privés d'électricité, selon Enedis (ex-ERDF), contacté par franceinfo.

09h24 : Regardez plutôt nos cartes météo :



09h22 : "La dépression baptisée 'Marcel', la troisième consécutive en moins de quatre jours, arrive sur la côte atlantique, des rafales de l'ordre de 100 km/h sont déjà observées ce matin", annonce Météo-France dans son bulletin de 6 heures.

09h19 : Onze départements du sud-ouest de la France sont placés en vigilance orange pour vents violents, jusqu'à demain 10 heures : l'Ariège, l'Aude, la Charente-Maritime, la Haute-Garonne, le Gers, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Orientales.

07h32 : Les tempêtes se succèdent. Après Leiv, c'est au tour de la dépression nommée Marcel de frapper le sud-ouest de la France. Dans le détail, la vigilance orange aux vents violents concerne l'Ariège, l'Aude, la Charente-Maritime, la Haute-Garonne, le Gers, la Gironde, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, le Lot-et-Garonne, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Orientales. Cet épisode, dont la fin est prévue pour lundi matin, concerne aussi la principauté d'Andorre.

07h30 : nze départements du Sud-Ouest et l'Andorre placés en vigilance orange aux vents violents.