Tempête Eunice : la vigilance orange aux vents violents est levée dans tous les départements des Hauts-de-France et de Normandie concernés

Cinq départements des Hauts-de-France et de Normandie étaient placés en vigilance orange pour vents violents.

Un mur effondré dans le quartier du Vieux-Lille (Nord) après le passage de la tempête Eunice, le 18 février 2022.
Un mur effondré dans le quartier du Vieux-Lille (Nord) après le passage de la tempête Eunice, le 18 février 2022. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

La situation devrait commencer à s'améliorer dans le nord de la France. Météo France a levé vendredi 18 février à 19 heures la vigilance orange aux vents violents qui concernait les cinq départements placés sous surveillance en raison du passage de la tempête Eunice : la Manche, la Seine-Maritime, la Somme, le Pas-de-Calais et le Nord. La vigilance vagues-submersion a été également levée sur la Seine-Maritime, la Somme et le Pas-de-Calais. La situation ne sera toutefois pas de tout repos : des averses vont continuer à concerner les côtes de Manche dans la nuit, et seront parfois accompagnées de fortes rafales, avec des vents allant jusqu'à 100-110 km/h sur les côtes, avertit le prévisionniste. Ce direct est désormais terminé.

Le match Lille-Metz aura bien lieu. Un temps menacée par les vents violents, la rencontre Lille-Metz, qui doit ouvrir la 25e journée de Ligue 1 vendredi soir au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d'Ascq, aura finalement lieu, a confirmé le Losc. 

Jusqu'à 160 000 foyers privés de courant. Jusqu'à 160 000 foyers ont été privés de courant, "au plus fort de l'épisode" d'intempéries, a annoncé le gestionnaire du réseau Enedis dans un communiqué.

Des transports perturbés. L'aéroport de Lille-Lesquin a interrompu les vols depuis 15h50 et jusqu'à 18 heures au moins. Les ports du littoral du Nord ont été mis à l'arrêt par mesure de précaution, y compris celui de Dunkerque depuis 13 heures. La circulation des TER reliant Paris à Amiens, Saint-Quentin, Beauvais et Laon, a elle été maintenue, ainsi que celle des TGV entre Paris et Lille ou Calais. Ceux circulant sur des lignes classiques (Paris-Valenciennes ou Dunkerque) sont par contre suspendus.

D'importante vagues. "Les vagues sont les plus importantes" dans "les endroits les plus extrêmes", a déclaré le préfet du département de la Manche sur franceinfo. Le coefficient de marée est de 91. Une rafale record de 134 km/h a été relevée dans la matinée à Barfleur (Manche), selon France Bleu Cotentin.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #METEO

00h00 : Il est minuit. Voici les principaux titres de l'actualité :

• La cour d'assises de l'Isère a condamné Nordahl Lelandais à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 ans pour le meurtre de Maëlys en août 2017. Il ne fera pas appel.

• Les territoires séparatistes pro-russes d'Ukraine ont lancé des ordres d'évacuation, Vladimir Poutine va superviser samedi des exercices balistiques militaires, Joe Biden redoute une attaque russe dans les prochains "jours" en Ukraine et Emmanuel Macron s'entretient avec les président ukrainien et russe ce week-end.

Le passage de la tempête Eunice a fait au moins huit blessés graves en France et a causé nombreux dégâts. A 20 heures, 85 000 foyers étaient privés d'électricité dans le Nord et le Pas-de-Calais.

• Le président français Emmanuel Macron a rejeté l'exigence de la junte militaire au pouvoir à Bamako de retirer les soldats français "sans délai" du Mali. "Je ne transigerai pas une seconde sur leur sécurité", a-t-il déclaré.

Lille a concédé le nul face à Metz (0-0), à quatre jours de sa rencontre en Ligue des champions contre Chelsea.

21h28 : "On voit une décrue au niveau de notre activité opérationnelle. On a fait face à des dégâts matériels assez typiques de ce genre de phénomène climatique, mais ça a été très concentré cet après-midi, avec 2 500 appels en quelques heures. On a donc dû activer une salle de débordement supplémentaire pour réceptionner les appels."

Les pompiers du Pas-de-Calais ont réalisé aujourd'hui plus de 1 250 interventions en raison du passage de la tempête Eunice, dont 200 étaient toujours en cours à 21 heures. "On devrait avoir traité toutes les interventions en fin de soirée ou début de nuit", précise Florent Courrèges, directeur départemental adjoint des pompiers du Pas-de-Calais.

20h01 : Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, écrit ce soir que "l’Etat décrétera dans les meilleurs délais l’état de catastrophe naturelle partout où cela s’avérera nécessaire", après le passage de la tempête Eunice. Les dégâts sont nombreux après les vents violents qui ont soufflé dans le nord de la France.

19h33 : Arbres déracinés, toitures arrachées, poids lourds couchés... La tempête Eunice a fait trois blessés graves et a causé d'importants dégâts matériel. Les pompiers du département du Nord ont recensé près de 1 500 interventions lors de cet épisode météorologique. Et leurs voisins du Pas-de-Calais ont dû intervenir à 700 reprises.

19h21 : Météo France a levé la vigilance orange aux vents violents dans les cinq départements concernés : le Nord, la Manche, le Pas-de-Calais, la Somme et la Seine-Maritime. Des averses sont toutefois attendues cette nuit dans le département de la Manche, parfois accompagnées de fortes rafales de 100-110 km/h sur les côtes et 80-90 km/h à l'intérieur des terres.



METEO FRANCE

18h55 : A 17h30, 110 000 clients étaient toujours privés d'électricité en raison de la tempête Eunice, annonce Enedis dans le Nord-Pas de Calais. Une amélioration sensible après un pic à 160 000 dans la journée. Quelque 500 agents tentent de rétablir le réseau pour les foyers concernés, alors que la tempête est toujours en cours.

18h28 : La circulation des TER est interrompue jusqu'à demain dans les Hauts-de-France, a annoncé la SNCF, à l'exception de quelques lignes au nord de Paris, vers Beauvais, Amiens ou Laon. Il est vivement conseillé de consulter les dernières informations de circulation si vous devez vous déplacer en train, en raison de la tempête Eunice.

18h03 : Il est 18 heures, avant de passer le relais dans ce live, voici un nouveau résumé de l'actualité :

• La cour d'assises de l'Isère a condamné Nordahl Lelandais à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 ans pour le meurtre et l'enlèvement de la petite Maëlys en août 2017.

• Dans le nord et nord-ouest de la France, la tempête Eunice a levé cet après-midi des vagues atteignant jusqu'à neuf mètres, occasionnant de premiers dégâts et perturbant les transports ferroviaires, maritimes et aériens. Suivez notre direct.

•Le président russe, Vladimir Poutine, a constaté la dégradation de la situation dans l'est de l'Ukraine en guerre, où Kiev et les séparatistes pro-russes s'accusent mutuellement d'un regain de violence.

• Le président français Emmanuel Macron a rejeté l'exigence de la junte militaire au pouvoir à Bamako de retirer les soldats français "sans délai" du Mali. "Je ne transigerai pas une seconde sur leur sécurité", a-t-il déclaré.

• Comme une évidence. Le biathlète Quentin Fillon Maillet, double champion olympique et triple médaillé d'argent, a été désigné porte-drapeau français pour la cérémonie de clôture des Jeux olympiques. Elle se tiendra ce dimanche à partir de 13 heures.

16h26 : En raison de la tempête Eunice, 15 000 foyers sont privés d’électricité dans l’ensemble du département de la Somme, rapporte cet après-midi la préfecture dans un communiqué. Depuis 14h30, les interventions des services de secours se multiplient pour faire face à des chutes d’arbres ou de poteaux électriques sur les routes, des envols de toitures, des chutes de cheminée.

16h00 : Faisons un point maintenant sur les perturbations dues à la tempête Eunice en France :

Dans le Nord, les ports du littoral ont été mis à l'arrêt par mesure de précaution, rapporte la préfecture. L'ensemble des bus et des métros dans la métropole de Lille sont aussi interrompus depuis 15h30. Les pompiers sont intervenus 70 fois dans le département, nécessitant notamment la fermeture de la départementale 527.

Au Havre, en Seine-Maritime, un camion est couché sur le pont de Normandie, reliant Le Havre à Honfleur : la circulation est interrompue, de même que le viaduc du grand canal au Havre.

Dans la Somme, les pompiers sont intervenus 13 fois pour des chutes d'objet qui n'ont pas fait de blessés.

15h52 : Comme vous le dites dans les commentaires, ça souffle ! Et avant de toucher le nord de la France, la tempête Eunice s'est abattue sur le sud de l'Angleterre. Des rafales de près de 200 km/h sur les côtes, Londres désertée, des coupures d'électricité massives... Voici quelques images prises outre-Manche :





(Glyn KIRK / Tolga Akmen / AFP)

15h51 : 161km/h au Cap Gris Nez!!! Ca décoiffe...

15h50 : Bonjour, littoral boulonnais, grosse tempête en cours. Cette fois c'est sérieux.

15h04 : La tempête Eunice a commencé à balayer les côtes. Ce sont dans "les endroits les plus extrêmes du Cotentin" que "les vents sont les plus violents, les vagues sont les plus importantes", a alerté Frédéric Perissat, préfet de la Manche. "On a un risque de submersion par les vagues du côté de Cherbourg. Donc, il faut être très vigilant", a-t-il prévenu sur franceinfo.

14h02 : Il est 14 heures, voici un point sur l'actualité :

• Les rafales de vent, en lien avec la tempête Eunice, sont en train de se renforcer pour atteindre un pic dans le courant de l'après-midi avec des vents allant de 120 à 140 km/h dans le nord de la France, alerte Météo France. Cinq départements sont toujours en vigilance orange.

• Une guerre serait "catastrophique", vient d'avertir le chef de l'ONU. Plus tôt dans la journée, des bombardements ont eu lieu à Stanytsia Louganska, une ville de l'est de l'Ukraine sous le contrôle des forces gouvernementales, ont constaté des journalistes de l'AFP sur place. Suivez notre direct.

• La Première dame Brigitte Macron a assigné devant le tribunal judiciaire de Paris deux femmes ayant propagé des rumeurs transphobes à son encontre, a appris France Télévisions de source judiciaire.

• Après de nouvelles excuses prononcées par Nordahl Lelandais ce matin, la cour d'assises de l'Isère s'est retirée pour décider du sort de l'accusé, jugé notamment pour l'enlèvement et le meurtre de Maëlys De Araujo en 2017. Hier, le parquet général avait requis la perpétuité.

12h33 : Conséquence : les trains régionaux ont cessé de circuler à la mi-journée dans plusieurs départements des Hauts-de-France et de Normandie. Le trafic des ferrys avec le Royaume-Uni est également interrompu. "Aucun dégât majeur" n'a toutefois été enregistré, a précisé le service régional de la SNCF.

13h09 : Les rafales de vent, en lien avec la tempête Eunice, sont en train de se renforcer pour atteindre un pic dans le courant de l'après-midi avec des vents allant de 120 à 140 km/h dans le nord de la France, rapporte Météo France. Cinq départements sont toujours placés en vigilance orange pour vent violent et vagues-submersions. Les rafales les plus violentes sont attendues sur le Pas-de-Calais et le Nord, en particulier entre 14 heures et 17 heures.

12h00 : Il est midi, on s'arrête un instant sur les principaux titres du jour :

• La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a qualifié d'"excellente nouvelle" la baisse du taux de chômage à 7,4% au dernier trimestre de l'an dernier, "au plus bas depuis près de 15 ans". Elle a salué un niveau chez les jeunes au plus bas "depuis près de 40 ans".

• Après de nouvelles excuses prononcées par Nordahl Lelandais ce matin, la cour d'assises de l'Isère s'est retirée pour décider du sort de l'accusé, jugé notamment pour l'enlèvement et le meurtre de Maëlys De Araujo en 2017. Hier, le parquet général avait requis la perpétuité.


• Le trafic ferroviaire sera partiellement à l'arrêt, cet après-midi, de la Seine-Maritime jusqu'au Nord. Cinq départements du littoral de la Manche sont placés en vigilance orange en raison de vents violents et de risques de submersions causés par la tempête Eunice.


• Et de cinq médailles d'or pour la France ! La biathlète Justine Braisaz-Bouchet a été sacrée championne olympique de mass start. Déception en revanche pour Quentin Fillon Maillet, qui a terminé quatrième de l'épreuve masculine, alors qu'il visait un Grand Chelem historique aux Jeux d'hiver.

09h11 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce vendredi :

• Et de cinq médailles d'or pour la France ! La biathlète Justine Braisaz-Bouchet a été sacrée championne olympique de mass start, avant l'épreuve masculine où Quentin Fillon Maillet vise un grand chelem historique aux Jeux d'hiver. Rendez-vous dans une heure dans notre direct.


• Après trois semaines d'audience, l'heure du verdict. La cour d'assises de l'Isère se retirera, ce matin, pour délibérer, à l'issue du procès de Nordahl Lelandais, jugé notamment pour l'enlèvement et le meurtre de Maëlys de Araujo en 2017. Le parquet général a requis la perpétuité.

• Face à une production nucléaire en berne et aux mesures gouvernementales contre la flambée des prix de l'énergie, EDF va être renfloué par l'Etat. Bercy annonce une participation publique de 2,1 milliards d'euros à cette recapitalisation d'un montant total de 2,5 milliards.


• De la Seine-Maritime au Nord, cinq départements du littoral de la Manche sont placés en vigilance orange en raison de vents violents et de risques de submersions sur les côtes. Le trafic ferroviaire est fortement perturbé en Normandie et dans les Hauts-de-France.

06h31 : Et dans le reste de l'Hexagone ? Voici nos cartes du jour, que vous pouvez compléter par les prévisions plus détaillées disponibles sur notre page météo.

Le matin :



L'après-midi :

06h23 : En Normandie, le trafic sera perturbé ce matin et le réseau ferré fermé à la circulation dès midi. Les trains "au départ et à destination de Paris-Saint-Lazare auront pour terminus Caen, Rouen et Deauville-Trouville", prévient la SNCF.

06h20 : Cette tempête, qui va se faire ressentir sur toute la moitié nord du pays, entraîne des perturbations dans les transports. Dès midi, les TER seront à l'arrêt dans le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme, sauf sur les lignes ralliant Paris à Amiens, Saint-Quentin, Laon et Beauvais, selon la SNCF. Les TGV Paris-Valenciennes et Paris-Dunkerque seront aussi suspendus.

06h13 : Après avoir touché le Cotentin, la Seine-Maritime et la Somme en fin de matinée, la tempête Eunice s'abattra sur le Pas-de-Calais et le Nord "en cours d'après-midi", avec des rafales pouvant atteindre 140 km/h sur les côtes, selon Météo France. Le risque de submersion sera le plus fort "au moment des pleines mers", prévues vers 11h30 à Ouistreham et vers 13 heures à Boulogne et Dieppe.

06h09 : Météo France vient de publier un nouveau bulletin. La Manche, le Nord, le Pas-de-Calais, la Seine-Maritime et la Somme restent placés en vigilance orange "vents violents", entre 9 heures et 19 heures. Les trois derniers départements cités sont également en alerte "vagues-submersion", entre 9 heures et 15 heures.

06h05 : "Mon message est très simple : n'allez pas au bord de la mer demain et limitez dans la mesure du possible vos déplacements."

Le préfet du Nord met en garde contre des coupures d'électricité, des "toitures endommagées" et des chutes de branches d'arbres lors du passage de la tempête Eunice. Une cellule régionale de crise sera mise en place ce matin.