Séisme en Iran et en Irak : des milliers de personnes dans le froid

Le séisme en Iran et en Irak a fait plus de 400 morts. Les opérations de secours prennent fin ce mardi 14 novembre. Les autorités font face aux défis d'abriter et nourrir des milliers de personnes.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La route de Sadd Darbandikhan (Irak) témoigne de la violence du séisme de dimanche soir. Des dizaines de bâtiments sont endommagés. Cette ville irakienne est située à quelques dizaines de kilomètres de l'épicentre. Le séisme de magnitude 7,3 sur l'échelle de Richter a fait plus de 400 morts et près de 7 500 blessés.

Une nuit dans le froid

En Iran, pays le plus touché par ce tremblement de terre, les blessés arrivent par dizaines dans les hôpitaux de la province de Kermanshah. Les secours s'affairent pour donner les premiers soins. "Un mur s'est effondré et il est tombé sur moi", raconte un enfant blessé. Dans les couloirs, les proches attendent, inquiets. Dehors, des Iraniens passent la nuit dans des campements de fortune, dans le froid. Des milliers de personnes épargnées par le séisme n'ont plus de toit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une maison en ruine après le tremblement de terre qui a touché le nord de l\'Irak, le 12 novembre 2017.
Une maison en ruine après le tremblement de terre qui a touché le nord de l'Irak, le 12 novembre 2017. (YUNUS KELES / ANADOLU AGENCY / AFP)