Un séisme de 7,5 frappe le Mexique, faisant au moins deux morts

Une alerte au tsunami pour les côtes du sud du Mexique, du Guatemala, du Salvador et du Honduras a été déclenchée, puis levée quelques heures plus tard.

Un hôpital est évacué à Mexico, en raison d\'un puissant séisme, mardi 23 juin 2020. 
Un hôpital est évacué à Mexico, en raison d'un puissant séisme, mardi 23 juin 2020.  (CLAUDIO CRUZ / AFP)

Le Mexique a été secoué par un fort tremblement de terre, mardi 23 juin. L'épicentre de ce séisme qui a fait deux morts, des blessés et précipité hors de chez elles des centaines de personnes, a été localisé dans la ville de Crucecita, dans l'Etat de Oaxaca, dans le sud du pays, a précisé le Service sismologique national du Mexique. Il a été ressenti dans plusieurs quartiers de la capitale Mexico. L'institut a indiqué que la principale secousse avait atteint 7,5 sur l'échelle de Richter. 

Une alerte au tsunami pour les côtes du sud du Mexique, du Guatemala, du Salvador et du Honduras a été déclenchée, puis levée quelques heures plus tard. A ce stade, 147 répliques ont déjà été enregistrées, la plus forte de 4,6, a rapporté le Service sismologique.

C'est à Oaxaca que deux personnes ont trouvé la mort, dont une femme victime lors d'un écroulement de façade, selon le gouverneur de cet Etat, Alejandro Murat. Dans le même Etat, deux autres personnes ont été blessées à San Juan Ozolotepec et une troisième dans la rafinerie de Salina Cruz, dont les opérations ont été interrompues un temps en raison d'un début d'incendie, selon Alejandro Murat et l'entreprise PEMEX.

Des hôpitaux évacués en pleine crise sanitaire

Lorsque les sirènes se sont mises à hurler, des centaines de personnes sont descendues dans les rues de Mexico, certaines avec des masques sur le visage, d'autres à découvert et ne respectant pas les consignes sanitaires en vigueur durant la crise du coronavirus, ont constaté les journalistes de l'AFP. Deux personnes ont été blessées dans la capitale, selon la mairie.

Des immeubles de bureaux et d'habitations ont tremblé pendant de longues secondes. La maire de la capitale, Claudia Sheinbaum, a déclaré sur Twitter que seuls des dommages mineurs avaient été signalés. Cependant, le phénomène a surpris les habitants de la capitale qui, en raison de la pandémie de coronavirus, sont nombreux à travailler à domicile. Ainsi, le personnel médical a évacué les hôpitaux de la capitale, mais ceux atteints du Covid-19 sont restés en isolement.

"Il y a eu des glissements de terrain, des bris de verre, des auvents sont tombés, des barrières aussi, mais rien de grave", a déclaré le président Andres Manuel Lopez Obrador dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. "Les installations stratégiques n'ont subi aucun dommage, autrement dit les ports, les aéroports, les raffineries, les centrales hydroélectriques. Tout est en bon état", a-t-il précisé.

Le dernier tremblement de terre important au Mexique remonte à septembre 2017 et avait fait 370 morts.