Cet article date de plus de cinq ans.

Le séisme en Equateur a fait au moins 233 morts, selon un nouveau bilan

Il s'agit du pire séisme depuis 1979 dans le pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un immeuble effondrée à Portoviejo (Equateur), le 17 avril 2016. (JUAN CEVALLOS / AFP)

Un violent séisme de magnitude 7,8 a secoué la côté pacifique de l'Equateur samedi 16 avril. Selon un nouveau bilan, donné à 17h11 (heure française), au moins 233 personnes sont mortes. C'est le président Rafael Correa qui a donné ce chiffre sur son compte Twitter, alors qu'un précédent bilan faisait état de 77 morts et près de 600 blessés.

D'importants dégâts ont été constatés dans plusieurs provinces du pays et l'état d'exception a été décrété.

"C'était horrible"

L'épicentre a été localisé dans la province de Manabi (sud-ouest). L'Institut de géophysique a fait état de "dégâts considérables dans la zone de l'épicentre et aussi dans des lieux éloignés comme la ville de Guayaquil". Une alerte tusnami a été déclenchée, avant d'être rapidement levée. 

A Portoviejo (ouest), l'une des villes les plus touchées, des maisons détruites, un marché dévasté, des lampadaires au sol et des débris éparpillés sur les trottoirs témoignent de l'ampleur de la secousse, la plus forte dans ce pays depuis 1979. 

"C'était horrible, c'est la première fois que je ressens un séisme comme celui-ci, j'ai eu l'impression qu'il durait une minute et demi", a témoigné Bibi Macontos, habitante de 57 ans. "J'ai cru que ma maison allait s'effondrer", a-t-elle ajouté, encore sous le choc.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Séisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.