Sécheresse : les fermetures temporaires d'écluses se multiplient

Publié Mis à jour
Sécheresse : les fermetures temporaires d'écluses se multiplient
France 2
Article rédigé par
E. Prigent, P. Vaireaux, M. Aissou, S. Allec - France 2
France Télévisions

Avec la baisse du niveau des cours d'eau, les fermetures temporaires d'écluses se multiplient. Un coup dur pour le transport de marchandises et les activités touristiques.

Alors que la France vit un nouvel épisode de chaleur, les dégâts causés par la sécheresse sont nombreux. Au port de Decize, dans la Nièvre, il faut être ponctuel pour passer les écluses : trois créneaux d'une heure par jour au lieu des dix heures habituelles, pour éviter de voir partir dans la nature des milliers de mètres cubes d'eau. Pas suffisant pour empêcher la fermeture annoncée du canal local d'ici quelques jours. Plus de 180 kilomètres théoriquement alimentés par des cours d'eau aujourd'hui en souffrance et des réservoirs à sec.

10 % du réseau national concerné

Pour l'heure, 10 % des 6 000 kilomètres du réseau national sont concernés. Ici, au port de Decize, pas encore de conséquences économiques, d'autres parcours existent. Mais, du côté des loueurs de bateaux, comme des plaisanciers, on s'interroge sur l'avenir. "Ça devient quand même alarmant. Nous, on pensait aller sur Nevers, mais on ne peut pas y aller", déplore l'un d'entre eux, au micro de France 2. À partir de dimanche 14 août et pendant plusieurs jours, de la pluie est attendue dans la Nièvre, mais peu de chance que cela suffise à remettre les canaux à flot.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.