Sécheresse : les barrages menacés par le manque d'eau

Publié
Sécheresse : les barrages menacés par le manque d'eau
France 3
Article rédigé par
N. Bidard, E. Daycard, M. Lasbarreres, J-P. Elme, T. Mbaka, J. Roché, S. Dosne, V. Lejeune - France 3
France Télévisions

Avec la sécheresse, la production électrique issue des barrages est en forte baisse. Les spécialistes se posent des questions concernant l'automne. 

Une pénurie d'eau historique menace la production d'électricité, en France. Au barrage de Villerest (Loire), il faut laisser les vannes ouvertes pour continuer d'irriguer la région, mais les réserves d'eau se vident. "En temps réel, on a un débit entrant de 2,3 m3/s, pour un débit sortant de 12,9 m3/s", explique Christophe Thuinet, chef d'opération au sein de l'établissement public de la Loire. Partout en France, les réservoirs des barrages ne sont remplis qu'à un peu plus de 64%. A cette période, ils devraient l'être à 80%. 

Un problème pour le fonctionnement des infrastructures 

Dans les Pyrénées-Atlantiques, la situation est encore plus critique. Au barrage de Fabrèges, qui alimente toute la vallée d'Ossau, la réserve d'eau n'a jamais été aussi basse. Ici aussi, l'agence est d'alimenter tous les cours d'eau en aval du barrage. De quoi menacer la production hydroélectrique durant l'hiver, déjà en baisse de 23 % par rapport à 2021. "Il y a plein d'infrastructures qui ont besoin d'un certain débit de la rivière pour fonctionner. Si ce débit n'y est pas, (…) ces installations vont être en difficulté", explique Olivier Marfaing, chef de groupement à la Société Hydro-électrique du Midi. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.