Sécheresse : le département du Vaucluse en alerte

L'approvisionnement en eau potable n'est pas menacé pour le moment, selon la préfecture. C'est le dixième département concerné.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Photo d'illustration (Pyrénées-Orientales, le 2 novembre 2020). (MAXPPP)

Les mesures de restriction précoces se multiplient. Une alerte à la sécheresse a été émise par la préfecture du Vaucluse, où le déficit pluviométrique est de l'ordre de 70% depuis le début de l'année, vendredi 22 avril.

C'est l'un des déficits de précipitations les "plus importants observés depuis 1988", précise la préfecture, qui explique que le manque de précipitation "a empêché une recharge efficace des nappes d'eau souterraines, accentuant le déficit cumulé depuis 2019".

"Ce sera difficilement rattrapable"

La préfecture précise qu'"à ce jour, aucun problème sur la desserte de la population en eau potable n'est signalé". Mais des mesures de restriction de l'usage de l'eau ont été mises en place sur sept bassins du département : les prélèvements d'eau sont réduits de 20%, l'arrosage des potagers ou terrains de sports est proscrit de 9 heures à 19 heures et il est formellement interdit de laver les véhicules ou de remplir les piscines et spas privés.

Quelque 10 départements sont aujourd'hui en alerte ou alerte renforcée pour sécheresse. Interrogé par franceinfo, Alain Dupuy, professeur d'hydrologie à l'Institut national polytechnique de Bordeaux, avait estimé que la situation serait "difficilement rattrapable" d'ici l'été, du fait de la captation des précipitations par les cultures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sécheresse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.