Sécheresse : l'alerte renforcée décrétée pour un quart du département de l'Ain

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Sécheresse : l'alerte renforcée décrétée pour un quart du département de l'Ain
Article rédigé par France 3 - France 3 Rhône-Alpes, F. Grassaud, S. Gripon, M. Perret, A. Gavin
France Télévisions
France 3
L'alerte renforcée à la sécheresse a été décrétée pour un quart du département de l'Ain. Les particuliers mais aussi les agriculteurs sont soumis à de nouvelles restrictions d'eau.

Dans l'Ain, la nappe phréatique n'est pas bien haute. "Sur la période de dix ans, on a perdu 2,30 m, grosso modo", indique Jean-Paul Perraud, adjoint au maire de Villeneuve (Ain). L'alerte renforcée à la sécheresse a donc été décrétée pour un quart du département de l'Ain. Entre la Dombes et une partie de la Bresse, la situation est jugée préoccupante. C'est même la ressource en eau potable qui semble menacée, si l'on en croit une carte éditée par la préfecture.

Des restrictions aussi pour les agriculteurs 

Il n'est plus question d'arroser, ou seulement le potager et uniquement tôt le matin ou tard le soir. Les agriculteurs sont aussi soumis à des restrictions une bonne partie de la journée. Après des saisons sèches, le monde de la pisciculture s'attendait à de grosses difficultés. Les étangs de la Dombes ne dépendent que de la pluie. Devant la maigre ressource, la décision a été prise d'en vider certains pour en favoriser d'autres. La Dombes a passé l'hiver au stade d'alerte, le printemps se vit en alerte renforcée et l'été a de fortes chances de basculer dans la crise.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.