Cet article date de plus de cinq ans.

Sécheresse : "Les projections climatiques sont très pessimistes"

Il faut s'attendre à un été chaud, a prévenu le climatologue Jean-Michel Soubeyroux mercredi sur franceinfo. La sécheresse continue de s'étendre, et l'Est de la France est particulièrement touché.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un tracteur soulève un nuage de poussière à son passage dans un champ à proximité du village de Hunspach dans le Bas-Rhin, le 13 avril 2017.  (JEAN-MARC LOOS / MAXPPP)

La sécheresse gagne du terrain en France. Une quinzaine de départements sont concernés par des restrictions d'eau. Les deux tiers des nappes phréatiques affichent un niveau bas et les sols sont secs dans plusieurs régions.

Jean-Michel Soubeyroux, du service climatique de Météo France, invité de franceinfo, prévoit un été chaud. Plus globalement, selon le climatologue, il faut s'attendre de plus en plus à des sécheresses dans le futur, "les projections climatiques sont très pessimistes".

franceinfo : Quels sont les départements les plus touchés ?

Jean-Michel Soubeyroux : C'est une situation qui évolue au jour le jour en fonction des températures très chaudes et des orages qui ont arrosé des zones ces derniers jours, notamment le Sud-Ouest. Temporairement, cela fait une pause et ça dépend des besoins des différentes cultures. Ce n'est pas évident d'avoir une vision globale.

Les départements les plus touchés sont les frontières du Nord-Est, le Grand Est et les bordures de l'Est comme la Savoie jusqu'à la Corse

Jean-Michel Soubeyroux, coordinateur à Météo france

à franceinfo

Quelles sont les raisons de cette sécheresse ?

Les précipitations n'ont pas été suffisantes cet hiver. Dans différents territoires, les réserves d'eau ne sont pas disponibles comme les autres années pour venir en soutien des différentes activités. Les activités vont dépendre de la régularité des pluies. Puisqu'on n'a pas de réserves suffisantes, il faut que la pluie vienne régulièrement. Quand cette pluie est un peu irrégulière, immédiatement la situation de sécheresse s'aggrave. C'est ce qui s'est passé au cours du mois de mai. Il a plu dans l'Ouest. La situation s'est améliorée sur la Bretagne et la Normandie mais inversement sur le Grand Est, il a plu très peu, la situation s'est encore aggravée.

Quelles sont les prévisions dans les prochaines semaines ?

Dans les deux prochaines semaines, c'est plutôt le retour de la pluie mais un signal chaud qui se prolonge pour la fin du mois de juin et peut être tout l'été. Ce n'est pas positif sur le front de la sécheresse. Plus globalement, on observe une aggravation très sensible depuis les années 80 et les projections climatiques sont très pessimistes sur leur évolution dans le climat futur.

"On surveille la Lorraine, la Corse et le Sud-Ouest", Jean-Michel Soubeyroux à franceinfo.
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Météo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.