Retour du froid : comment protéger ses plantes du gel ?

Le souvenir des gelées d'avril 2021, qui avaient décimé nombre d'arbres fruitiers, est encore dans les mémoires. Avec la chute des températures annoncées ces prochains jours, quelques conseils pour protéger ses plantes du froid.

Article rédigé par
Phéline Leloir-Duault - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une plante couverte de gel, le 4 décembre 2019, en Ille-et-Vilaine. (DAMIEN MEYER / AFP)

Après plusieurs jours de beau temps, les prévisions de Météo France annoncent une chute des températures à partir du jeudi 31 mars : dans le nord et le centre de la France, comme à Lille, Amiens, Limoges ou Aurillac. Le thermomètre pourrait même descendre autour de zéro degrés, avec des chutes de neige. Et ce qui inquiète les jardiniers, c'est le risque de gel : tous se souviennent des gelées d'avril 2021 qui avaient touché de plein fouet les arbres fruitiers. 

À cause du gel, les jeunes pousses, les feuilles et les fleurs sont brûlées par le froid, fragilisant les plantes. Alors pour les protéger, Pierre-Adrien Lagneau, chef jardinier chez Truffaut, a plusieurs méthodes.

Couvrir les plantes avec un petit voile

Tout d'abord, il faut couvrir celles qui sont déjà plantées : "Il faut remettre les protections quelques jours, remettre un voile sur nos jolies balconnières où l'on a planté par exemple des pensées, indique-t-il. Il faut les protéger avec un petit voile car elles n'aimeront pas avoir de neige sur la tête. S'il fait beau dans la journée, on le retire, et on le remet le soir si la nuit s'annonce fraîche."

Ensuite, il faut attendre que le froid passe pour planter ses semis d'été : "Les plantes du soleil, comme les tomates, les aubergines, les piments, les poivrons, les courgettes, sont des plantes frileuses, poursuit Pierre-Adrien Lagneau. Il faut faire les semis au chaud, à l'abri dans la maison, et surtout pas dehors en pleine terre."

Attendre la fin du froid pour semer en pleine terre

"Il faut absolument attendre quelques jours, insiste le jardinier, voire la semaine prochaine, même pour les plantes qu'il est d'usage de semer dès le mois d'avril en plein terre, comme les haricots, par exemple, ou les pois." Enfin, c'est parce que les plantes sont gorgées d'eau qu'elles résistent moins bien au gel. Donc on évite de les arroser, on les laisse au repos et on attend que le soleil revienne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Météo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.