Vague de froid : le Samu social au chevet des sans-abris en danger

Le personnel du Samu social de Paris multiplie les maraudes pour tenter de venir en aide aux sans-abris livrés au froid qui s'abat sur la France.

France 3

Devant les températures glaciales attendues les prochains jours la mairie de Paris a demandé à l'État, mardi 9 février, la mise en place du Plan grand froid. Celui-ci permet de libérer des places pour mettre à l'abri les personnes sans domicile, particulièrement exposées aux températures nocturnes glaciales notamment. En attendant, les camionnettes du Samu social de Paris sillonnent la capitale pour apporter de l'aide et du réconfort aux SDF. "Ça fait chaud au cœur, ils me connaissent", confie un homme sans-abri.

Des places insuffisantes

"Ce sont des gens qui sont très conciliants, ça fait du bien quand on vous écoute, quand les gens ont de l'attention à votre égard", témoigne-t-il. Des vêtements chauds et de la nourriture pour combattre le froid sont distribués. "Ça part trop vite", regrette Guillaume Brams, chauffeur accueillant social. "Aujourd'hui on se substitue un peu à toutes les structures qui n'ont plus de denrées non alimentaires à donner aux gens", ajoute-t-il. 20 places à l'abri ont été débloquées, mais il n'y en a pas assez. D'autant que la crise sanitaire a fait émerger de nouvelles personnes dans le besoin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Samu social 
Samu social  (FRANCEINFO)