VIDEO. Pour dépolluer, Mexico investit dans des murs végétaux

Installer des "murs végétaux" le long de certaines parcelles d'autoroute. C'est la réponse de Mexico face à la pollution.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Couvrir des piliers d'autoroute de jardins verticaux… Lancé en 2016, le projet "Voie Verte" se développe à Mexico.

L'objectif : installer 60 000 mètres carrés de murs végétaux sur l'une des autoroutes les plus fréquentées de la ville. "Nous espérons que la transformation de l'image urbaine aboutisse non seulement à un effet esthétique mais aussi à un impact sur l'humeur, la productivité et le stress des habitants", détaille Fernando Ortiz Monasterio, architecte sur le projet.

Mais ce n'est pas le seul but du projet. Ces plantes permettent de filtrer des particules fines et certains métaux lourds, tout en produisant de l'oxygène. Autre spécificité : ces végétaux ne sont pas cultivés en pleine terre. Ils sont fixés à une toile fabriquée à partir de bouteilles en plastique. "C'est une toile spéciale qui a une densité spécifique, qui permet aux racines des plantes de s'entrelacer dans cette toile", explique Fernando Ortiz Monasterio.

À terme, plus de 1000 piliers seront recouverts dans cette ville très polluée. En 2014, à Mexico, les concentrations de particules fines dépassaient les plafonds de l'Organisation Mondiale de la Santé.

VIDEO. Pour dépolluer, Mexico investit dans des murs végétaux 
VIDEO. Pour dépolluer, Mexico investit dans des murs végétaux  (BRUT)