VIDEO. Au Mexique, un arbre-robot capable d'aspirer la pollution

D'étranges arbres ont fait leur apparition à Puebla, une ville au centre du Mexique... Cette solution capable d'aspirer la pollution pourrait bien être adoptée par d'autres grandes villes à travers le monde.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Au Mexique, une construction métallique semblable à un arbre renferme 500 litres d'algues capables de retenir la pollution. Cette tour est en réalité un arbre créé par la société BiomiTech. Il est installé dans les carrefours ou dans des lieux très fréquentés. Puis, il aspire la pollution générée par l'environnement pour la stocker dans des réservoirs où le processus de photosynthèse a lieu. Puis il expulse un air plus riche en oxygène.

La société a lancé son projet à Puebla, dans le centre du Mexique et d’autres tours seront bientôt installées à Monterrey, à Mexico ou encore à Bogotá. 

La pollution, un danger majeur au Mexique

En 2017, la pollution due au transport routier a entraîné la mort de plus de 14 000 personnes dans le pays. "Nous pensons que la pollution de l'air empoisonne lentement les personnes", s'inquiète Jaime Ferrer, le co-fondateur de BiomiTech. En effet, chaque année, le Mexique émet 40 millions de tonnes de polluants dans l'air. BioUrban cherche donc à atténuer ce problème. "Le fait de respirer nous mène, parfois sans nous en rendre compte et sans le vouloir, à aspirer un air pollué qui provoque sur le long terme des maladies pulmonaires chroniques et même des décès", explique Jaime Ferrer.

En tant que lauréats du Heineken Green Challenge, ils espèrent exporter leurs arbres artificiels dans le monde entier. "Nous souhaitons changer la vie de milliards de personnes. Nous pouvons y parvenir", assure le co-fondateur de BiomiTech.

VIDEO. Au Mexique, un arbre-robot capable d\'aspirer la pollution
VIDEO. Au Mexique, un arbre-robot capable d'aspirer la pollution (BRUT)