Cet article date de plus de sept ans.

Pollution : Vélib', Autolib' et le stationnement résidentiel gratuits à Paris

La ville prendra à sa charge les dépenses liées à ces exonérations pendant la durée de l'épisode de pollution. La région Ile-de-France se dit prête à financer la gratuité des transports en commun.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des Vélib' et une Autolib' à Paris, le 11 février 2012. (STEPHANE OUZOUNOFF / AFP)

Favoriser les transports en commun. C'est l'objectif de la mairie de Paris qui a annoncé, mercredi 12 mars, que les voitures électriques et vélos en libre-service Autolib' et Vélib' ainsi que le stationnement résidentiel seraient gratuits. Et ce jusqu'à ce que le niveau de pollution diminue suffisamment en Ile-de-France. 

Le seuil d'alerte aux particules a été franchi vendredi dernier et devrait à nouveau l'être jeudi 13 et vendredi 14 mars, selon l'association de surveillance de la qualité de l'air (Airparif).

Eviter les activités en extérieur pour les enfants

S'agissant d'Autolib', le service sera gratuit dans la limite d'une heure. Pour Vélib', le ticket journée (1,70 euro) sera gratuit, mais pas les coûts liés à l'utilisation des vélos pendant plus d'une demi-heure. La Ville prendra à sa charge les dépenses liées à ces exonérations, a précisé son service de presse.

La mairie a également annoncé "l'arrêt de l'utilisation de tous les véhicules municipaux qui ne soient pas strictement indispensables". Des consignes ont été transmises aux encadrants d'activités municipales pour "limiter les promenades et activités extérieures pour les plus jeunes ou les activités extérieures et sportives intenses (même en intérieur) et les compétitions sportives pour les enfants". Les activités proposées aux personnes âgées doivent également être adaptées.

Vitesse limitée à 60 km/h sur le périphérique

La préfecture de police de Paris a annoncé que les contrôles de vitesse "seront encore renforcés" jeudi. Elle demande également aux Franciliens de différer leurs déplacements automobiles et d'emprunter les transports en commun. 

Les vitesses maximales seront en outre abaissées à 110 km/h sur les autoroutes habituellement limitées à 130 km/h, à 70 km/h sur les autres routes et autoroutes, et à 60 km/h sur le périphérique parisien. Les autorités ont de plus mis en place des itinéraires de contournement pour les poids lourds de plus de 3,5 tonnes.

Les transports en commun gratuits ? 

La région Ile-de-France, enfin, s'est dite prête, mercredi, à financer la gratuité des transports en commun si des "mesures de restriction exceptionnelles" de la circulation routière étaient prises.

D'autres mesures encore plus coercitives pourraient être décidées pour limiter les émissions de particules dangereuses, comme de limiter les émetteurs industriels.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.