Cet article date de plus de sept ans.

Pollution : la Seine-Maritime et la Somme abaissent les vitesses maximales de 20 km/h

Les préfectures de Seine-Maritime et de la Somme ont décidé, mercredi, d'abaisser les vitesses de circulation de 20 km/h, à cause du pic de pollution, comme c'est déjà le cas dans d'autres départements en France.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Autoroute A47, près de Lyon, le 5 décembre 2016. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Les préfectures de Seine-Maritime (Rouen) et de la Somme (Amiens) ont décidé, mercredi 7 décembre, d'abaisser de 20 km/h les vitesses maximales autorisées sur leurs réseaux routier et autoroutier. Cette mesure prendra effet le lendemain pour faire face au pic de pollution aux particules fines. Des contrôles de police et de gendarmerie seront mis en place à cette occasion.

"La procédure d'alerte est déclenchée", indique la préfecture de Seine-Maritime dans un communiqué, précisant que "ces mesures sont susceptibles d'être reconduites pour les journées à venir". Elle recommande aux collectivités territoriales de Seine-Maritime, notamment Rouen, "d'envisager de rendre temporairement gratuit le stationnement résidentiel et de faciliter le recours aux transports en commun".

Des mesures de réduction des vitesses maximales sont d'ores et déjà appliquées mercredi dans l'agglomération grenobloise ainsi que dans l'Oise. Les vitesses ont été abaissées de 90 km/h à 70 km/h sur les routes et de 130 km/h à 110 km/h sur les autoroutes.

Dans d'autres départements, notamment dans le Nord, le Pas-de-Calais ou encore la Savoie, ces limitations de vitesse ne sont pas obligatoires. Cependant, elles sont fortement recommandées aux automobilistes.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.