Pollution au CO2 : aggravée par les moteurs essence

La pollution automobile au CO2 est repartie à la hausse en 2017.

France 2

Plus de voitures émettrices de dioxyde de carbone, c'est une première en France depuis 40 ans. Sur cette courbe, on remarque que le CO2 émis par les moteurs n'a cessé de baisser jusqu'en 2016, avant de repartir à la hausse (+ 1 % en 2017). Un mauvais point pour le climat.

Moins de pollution atmosphérique

Ce qui explique ce résultat, c'est le succès des ventes de véhicules essence par rapport au diesel depuis cinq ans. Les voitures essence consomment en moyenne 12% de carburant en plus et sont donc au total plus émetteurs de CO2 que le diesel. Mais l'abandon du diesel par les automobilistes n'a pas que des conséquences environnementales négatives. Moins de voitures diesel, c'est aussi moins de particules fines, et donc moi de pollution atmosphérique. Selon les écologistes, il n'y a pas de bonne solution, il faudrait simplement tourner la page des moteurs thermiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des émissions de gaz d\'échappement, à Lille, le 10 février 2017. 
Des émissions de gaz d'échappement, à Lille, le 10 février 2017.  (MAXPPP)