Cet article date de plus de deux ans.

Pollution : alerte aux particules fines dans les Bouches-du-Rhône

Pour les journées de dimanche et lundi, Air Paca prévoit une amélioration de la situation en raison du vent.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vue du Vieux-Port à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 22 novembre 2017. (MAXPPP)

Il ne fait pas bon respirer dans les Bouches-du-Rhône, samedi 24 février. La préfecture a déclenché le niveau d'alerte aux particules PM10 (dont le diamètre est inférieur à 10 micromètres), notamment en raison du trafic routier et de la météo.

"En l'absence de vent, les particules s'accumulent dans l'atmosphère. Elles proviennent des émissions des combustions des chauffages, du trafic routier et des émissions industrielles", décrit l'organisme de surveillance Air Paca dans un communiqué. Pour les journées de dimanche et lundi, Air Paca prévoit une amélioration de la situation en raison du vent.

Pour l'ensemble de la population, les autorités recommandent de réduire les activités physiques et sportives intenses en extérieur et, pour les personnes vulnérables, d'éviter les déplacements sur les grands axes routiers, et à leurs abords, aux périodes de pointe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.