Pollution à Paris : premier jour de circulation différenciée

La pollution aux particules fines affecte les deux tiers du pays ce lundi 23 janvier. En Ile-de-France, la circulation différenciée est en vigueur, tout comme à Lyon et Villeurbanne.

France 2

Postée à l'une des portes du périphérique parisien, la journaliste de France 2 Cécile Loial observe les premiers bouchons de la matinée. Les véhicules sont nombreux à rouler, mais les plus polluants sont interdits ce lundi à paris et dans 69 communes limitrophes. C'est le premier teste des vignettes Crit'Air, ce système numérotant les voitures, deux-roues et camions de zéro à cinq. Ce lundi, les véhicules immatriculés avant 2002 et arborant sur leur pare-brise une vignette numéro cinq doivent rester au garage. Les autres classés de zéro à quatre peuvent prendre la route.

Transports en commun payants

C'est un dispositif de circulation différenciée en raison d'un nouvel épisode de pollution. En région parisienne, le seuil d'alerte aux particules fines est dépassé depuis samedi soir. Les contrevenants risquent une amende plusieurs dizaines d'euros, mais les autorités ont prévenu qu'elles pourraient se montrer conciliantes dans certains cas, car la majorité des automobilistes ne dispose pas encore du fameux macaron. Enfin, pas de transports en commun gratuit ce jour, mais un forfait antipollution a été mis en place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration : Une vignette Crit\'Air de catégorie 2, pour une voiture peu polluante.
Illustration : Une vignette Crit'Air de catégorie 2, pour une voiture peu polluante. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)