Cet article date de plus de quatre ans.

Pic de pollution : les médecins s'inquiètent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Pic de pollution : les médecins s'inquiètent
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La France connait un pic record de pollution depuis plusieurs jours. C'est le plus long et le plus intense depuis dix ans. Un phénomène qui pose des questions de santé publique.

Ce mercredi 7 décembre, la ville de Lyon (Rhône) s'est réveillée sous un épais nuage de pollution. "Ça sent très mauvais", se plaint une riveraine. Des particules fines qui stagnent sur la ville, mais aussi dans le Rhône, dans le sud de l'Isère et autour de Grenoble. À Paris comme partout ailleurs, ce sont les enfants et les personnes âgées qui en souffrent le plus. Depuis que la pollution s'est installée, ce médecin a multiplié ses consultations par deux. "On observe une augmentation des signes respiratoires, de la consultation et des cas d'urgence", observe le docteur Nhan Pham Ti.

La circulation alternée, une solution efficace

En l'absence de vent, cette pollution aux particules fines est partie pour durer. D'après Airparif, l'Association de surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France, la circulation alternée fait baisser la pollution de 10 à 20 %. En attendant une amélioration, les personnes les plus fragiles sont encouragées à ne pas faire d'exercices physiques à l'extérieur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.