Circulation alternée : quel est le bilan ?

Pendant quatre jours les automobilistes ont du s'adapter à la circulation alternée. Dorothée Lachaud se trouve à côté du périphérique de Paris et fait le bilan de la situation pour France 3.

France 3

Le bilan de ces quatre jours de circulation alternée est mitigé, explique Dorothée Lachaud pour France 3, "le premier indicateur est le taux de particules fines, il n'a pas chuté de manière sensible ces derniers jours". La circulation alternée n'empêche pas les voitures les plus polluantes de circuler. "Cette mesure n'a pas été très respectée", explique la journaliste

Le trafic routier n'a chuté que de 5 à10%

Selon un expert d'Airparif, "ces derniers jours le trafic routier n' a chuté que de 5 à 10 %, preuve en est avec les embouteillages ce jeudi 8 décembre dans Paris et ces alentours, ce qui prouve que tout le monde n'a pas joué le jeu de la circulation alternée", explique la journaliste. Une mesure qui ne sera pas renouvelée ce samedi 10 décembre, "Airparif prévoit une accalmie ce week-end", conclut la journaliste

9 décembre 2016, jour de circulation alternée à Paris.
9 décembre 2016, jour de circulation alternée à Paris. (PATRICK KOVARIK / AFP)