Canicule : la pollution revient avec la chaleur

La canicule a provoqué une forte pollution à l'ozone dans une trentaine de départements. En région parisienne les véhicules les plus polluants n'avaient pas le droit de circuler ce jeudi 22 juin. Les contrôles ont été nombreux.

FRANCE 3

Ce jeudi 22 juin, il fallait porter la bonne vignette sur sa voiture pour circuler à Paris. De 1 à 3 le conducteur peut se déplacer. Au-delà, l'accès est interdit à la capitale et les contrevenants doivent payer 135 euros d'amende. Certaines personnes incommodées par la pollution ont porté plainte contre l'État, car la France enfreint la directive européenne sur la qualité de l'air, malgré les injonctions répétées de Bruxelles.

Dioxyde d'azote et particules fines

"Dans la plupart des agglomérations françaises, aujourd'hui ces normes ne sont pas respectées en ce qui concerne le dioxyde d'azote. Pour les grandes agglomérations françaises, Paris, Lyon, Marseille, vallée de l'Arve, Grenoble assez régulièrement, ce sont pour les particules fines également que les concentrations sont trop élevées", explique maître Louis Gofflard, l'avocat de l'ONG Les Amis de la Terre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bouchons sur la N90 entre Albertville et Moûtiers (Savoie), le 18 février 2017.
Des bouchons sur la N90 entre Albertville et Moûtiers (Savoie), le 18 février 2017. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)