Canicule : la circulation différenciée mise en place pour réduire la pollution

Mercredi 26 juin, la circulation différenciée a été mise en place dans plusieurs villes françaises, en raison de la canicule et de la pollution.

FRANCE 2

Les véhicules les plus polluants sont interdits de circulation, mercredi 26 juin, dans Paris et la petite couronne. En banlieue, certains automobilistes ont modifié leurs habitudes dans la matinée, et laissé leur voiture au parking pour prendre le train. Sur Paris et en proche banlieue, seules les vignettes Crit'Air 0, 1 et 2 sont autorisées à circuler. Les véhicules plus polluants aux vignettes 3, 4 et 5 ne peuvent pas rentrer dans le périmètre sous peine d'amende.

68 euros d'amende

Sur la place d'Italie dans le 13e arrondissement de la capitale, mercredi matin, les policiers devaient avoir de bons yeux pour dénicher les contrevenants. "Vu que je n'étais pas au courant, j'ai pris ma voiture ce matin", explique l'un d'entre eux. Dans 56 points de contrôles fixes et 94 points mobiles en Île-de-France, la police procède à l'examen des voitures, des utilitaires comme des deux roues, avec un peu de pédagogie au passage. Les conducteurs en infraction encourent une amende de 68 euros. La circulation différenciée a également été mise en place dans les villes de Lyon (Rhône), de Villeurbanne (Rhône) ou de Strasbourg (Bas-Rhin).

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures sur une autoroute britannique, le 30 septembre 2015. 
Des voitures sur une autoroute britannique, le 30 septembre 2015.  (JOHN MILLER / ROBERT HARDING HERITAGE / AFP)